Conférence des Hautes Vallées

Conférence des Hautes Vallées

Conférence des Hautes Vallées

Une homogénéité territoriale

Le territoire des Hautes Vallées se situe au cœur de l’aire alpine occidentale, en grande partie formée de territoires de montagne imprégnés de l’influence de l’Europe septentrionale et méditerranéenne.

Le territoire est relativement homogène à deux égards :

  • géographiquement
    Le massif alpin offre un paysage et un environnement présentant des caractéristiques communes (mêmes ressources paysagères et environnementales) ;
  • économiquement
    Les parties hautes des vallées se consacrent au tourisme hivernal, tandis que les fonds des vallées connaissent des activités industrielles, entrepreneuriales et artisanales.

Le territoire peut se découper en trois zones :

  1. Les fonds de vallée
    Ils constituent la zone périurbaine turinoise. Directement affectés par la désindustrialisation, ils ont connu une tertiarisation poussée des activités commerciales et des PME. Cet espace est celui qui souffre le moins des difficultés liées au marché de l'emploi, mais il fait face à de réelles questions environnementales.
  2. La partie montagneuse
    Elle se consacre économiquement au tourisme hivernal (stations de sports d'hiver).
  3. La montagne rurale 
    Les espaces ont conservé leur caractère rural, valorisent un patrimoine commun et se caractérisent par une activité économique diversifiée (agritourisme, tourisme). Le potentiel de développement porte notamment sur le tourisme et l'emploi des jeunes (afin de lutter contre le vieillissement de la population).


Ce positionnement géographique représente à la fois un atout et un défi pour le territoire des Hautes Vallées. Situé à deux heures des grandes métropoles alpines (Grenoble, Chambéry, Turin), le territoire se trouve sur un axe majeur d’échanges transnationaux, européens et interrégionaux. Concernant l’attractivité du territoire, l’environnement préservé et la diversité des paysages représentent un fort potentiel économique, culturel et social. Toutefois, le vieillissement de la population, la faiblesse des parcours d'entreprise et d’innovation, et la fuite des jeunes vers la ville due à la forte saisonnalité de l’emploi menacent les Hautes Vallées de devenir un simple territoire de passage.