Conférence des Hautes Vallées

Conférence des Hautes Vallées

Conférence des Hautes Vallées

Gouvernance

Les collectivités partenaires ont, depuis de nombreuses années, entrepris une démarche collaborative en utilisant, depuis le début des années 90, les instruments de la programmation Interreg.
Après avoir signé un Protocole de coopération en décembre 2000 à Oulx, puis un Protocole d’intention en mai 2005 à Briançon, elles ont signé, le 4 septembre 2007 à Giaveno en Italie, les statuts de la Conférence des Hautes Vallées, sous la forme d'une association.

Les collectivités partenaires sont :

  • Côté français : les Communautés de Communes du Briançonnais, Pays des Ecrins, Guillestrois, Queyras, Modane et Haute Maurienne-Vanoise ;
  • Côté italien : les Communautés de Montagne de la Haute Vallée de Suse, Basse Vallée de Suse et Val Cenischia, Val Sangone, Val Chisone e Germanasca, Val Pellice et Pinerolese Pedemontano.

L’association développe des actions sur des programmes d’intérêt collectif, en particulier d’initiative communautaire dans des domaines variés tels que les transports, la communication, l’énergie, les activités industrielles, les services innovants, la formation professionnelle, la recherche scientifique et technologique, la sécurité environnementale, la protection civile, etc.

Elle se compose de plusieurs organes :

  • Une assemblée
    Elle regroupe :
    - des présidents ou des représentants de chacune des structures intercommunales,
    - un représentant de la Province de Turin
    - les Départements de la Savoie et des Hautes Alpes.
  • Un Comité de Pilotage
    Il est constitué d’un président et de trois vice-présidents désignés par l’Assemblée et mandatés pour quatre ans.
  • Une Conférence des administrateurs
    Elle est chargée de :
    - fournir les indications et les propositions de développement territorial,
    - soutenir devant les assemblées et les instances concernées les projets que le territoire fait émerger,
    - évaluer les résultats des activités et des projets.
  • Un groupe technique
    Il garantit l’organisation opérationnelle de la Conférence et gère les programmes et les projets. Il est géré par deux coordinateurs, dont l’un se trouve en Italie et l’autre en France.