Espace Mont-Blanc

Pays : France , Italie , Suisse
Régions concernées : Départements de la Savoie et de la Haute-Savoie (France) ; Vallée d’Aoste (Italie) ; Canton du Valais (Suisse)

Sommaire

Présentation

L’Espace Mont-Blanc (EMB) se situe à cheval entre la Savoie et la Haute-Savoie en France, la Vallée d'Aoste en Italie et le Canton du Valais en Suisse. Territoire transfrontalier de notoriété internationale, il s’étend sur 220 000 ha et englobe 35 communes pour 100 000 habitants. A l’occasion du bicentenaire de la première ascension du Mont Blanc, le 8 août 1986, des associations de protection de la nature ont appelé à la création d’un parc international du Mont Blanc. Dans cette dynamique,  deux ans plus tard, en 1988 à Locarno, a commencé à se structurer le projet de parc international sous l’impulsion des Ministères de l’environnement des trois pays de l’EMB. En 1990,  à Annecy, l’idée de Parc est abandonnée par les trois ministres de l’environnement qui décident de confier le pilotage de ce territoire transfrontalier aux collectivités locales et régionales des trois pays. L’idée de l’Espace Mont-Blanc émerge alors avec la création de la "Conférence transfrontalière Mont-Blanc" (CTMB) le 25 octobre 1991,  le projet s'inscrivant dans une démarche de développement durable du massif. 

Les partenaires, réunis aujourd’hui au sein de la "Conférence transfrontalière Espace Mont-Blanc", souhaitent doter le territoire transfrontalier d’un statut juridique sous la forme d’un GECT.
Parmi ses objectifs, l’EMB soutient l'agriculture de montagne et les activités pastorales, développe une stratégie commune de sauvegarde de la nature et des paysages, encourage un tourisme intégré compatible avec la protection de l'environnement et contribue à limiter l'impact des transports et de leurs infrastructures sur l’environnement. L'Espace Mont-Blanc a réalisé de nombreuses actions concrètes, études et initiatives dans le domaine de la gestion du patrimoine naturel et culturel.

Copyright photo : Andrea Alborno