Tourisme

Sommaire

Des projets à forts enjeux de développement local

Le tourisme représente l’un des secteurs économiques les plus dynamiques en Europe. Composante importante du développement économique local pour certains territoires, il est également associé à des thématiques comme l’industrie de la création, le patrimoine naturel et culturel, les arts et les médias. Dans les régions frontalières, qui représentent 40% du territoire européen, les projets touristiques transfrontaliers ont un impact réel sur la croissance économique locale. L’amélioration des infrastructures touristiques contribue non seulement à créer des emplois dans des régions qui peuvent être en déclin industriel ou rural, mais également à y attirer de nouveaux investissements. La mise en commun des ressources, des aménagements et des offres touristiques au niveau transfrontalier constitue donc une réelle opportunité pour les acteurs locaux de promouvoir l’économie locale et l’attractivité du territoire.    

Par exemple, au sein de la région Sarre-Lorraine-Luxembourg, de nombreux projets transfrontaliers ont permis de renforcer le rayonnement économique et touristique de la région, comme le "Marketing touristique pour la Grande Région", "Le Ticket : passeport culturel dans la région SaarMoselle" ou encore la "Route du Feu SaarMoselle".

La frontière, au cœur de l’identité du territoire transfrontalier, peut elle-même constituer un attrait touristique et être à l'origine de la conception d'un projet transfrontalier. En témoigne les réseaux transfrontaliers de fortifications (comme le "Réseau des Places fortes" entre la France et le Royaume-Uni, le projet "Sentinelles des Alpes" entre la France et l’Italie ou encore le "Réseau de villes fortifiées de la Grande Région" entre la Belgique, le Luxembourg, la France et l’Allemagne), au sein desquels la notion de "frontière" est très présente, et l'élément qui constituait autrefois une "barrière" entre les deux pays est devenu l'objet même de la coopération.

Au cœur des échanges et des rencontres entre les populations, le tourisme prend donc une dimension supplémentaire en contexte transfrontalier : il est avant tout un "lien social et culturel" par-delà la frontière entre les deux populations. Il contribue fortement à renforcer l’identité culturelle transfrontalière et le sentiment d’appartenance de la population au territoire transfrontalier.

 

Photo : Réseau des places fortes entre le Royaume-Uni, la France et la Belgique : Porte des Dunes, Boulogne, France
Copyright : Commission européenne, DG REGIO