Réformes territoriales comparées entre la France et l’Italie : Quels enseignements peut-on tirer ?

Journée d'échanges organisée par le CNFPT, l'Université de Nice Sophia-Antipolis, la Métropole Nice Côte d'Azur et la MOT
22 septembre 2016 à Nice

Le programme et les inscriptions sont en ligne sur le site de la Métropole Nice Côte d'Azur : cliquez ici.http://www.nicecotedazur.org/evenements/2016/09/21/journ%C3%A9es-europ%C3%A9ennes-de-la-coop%C3%A9ration-transfrontali%C3%A8re
Pour la journée du 22 septembre, les collectivités peuvent s'inscrire par le biais du CNFPT
, sur son site : cliquez ici. http://www.cnfpt.fr/se-former/trouver-manifestation/reformes-territoriales-comparees-entre-france-litalie/provence-alpes-cote-dazur?gl=OGRhODgyZTU

Objectifs de la journée :

L’organisation territoriale actuelle de la France est empreinte de son histoire ancienne (XVIIIe siècle), de son État à l’origine fortement centralisé, des différents mouvements de déconcentration et de décentralisation et de réelles difficultés pour les populations à s’adapter aux évolutions contemporaines.
L’organisation territoriale actuelle de l’Italie est issue d’une histoire récente (1947), construite sur une base régionaliste,  avec un État moins présent qui partage avec les Régions la compétence législative,  et avec un nombre de communes nettement plus faible qu’en France.
Au même moment, ces deux grands États voisins sont engagés dans nouvelle étape d’évolution de leur architecture administrative institutionnelle,  sur des bases qui à première  vue semblent plutôt voisines. Quels enseignements en tirer ?

Cette journée d’actualité a pour objectif de vous permettre de :

- Apporter des éléments de comparaison des réformes territoriales en cours en Italie et en France.
- Donner aux futurs porteurs de projets de coopération territoriale européenne (programmes opérationnels Alcotra, Marittimo, Interreg MED et IEV bassin méditerranée)  des éléments de connaissance de la gestion publique comparée italo-française et de l’évolution des réformes institutionnelles.