Contact

Eurorégion Nouvelle Aquitaine-Euskadi-Navarre Eurorégion
Rue Lekueder, ZI des Joncaux
64700 Hendaye
Espagne,France
Tel :
00 33 5 59 01 64 80
Fax :
00 33 5 59 01 64 80
Mail :
aquitaine-euskadi@aquitaine-euskadi.eu

Lien(s)

TRANSFERMUGA - Le rôle structurant du rail dans la mobilité citoyenne transfrontalière

TRANSFERMUGA - Le rôle structurant du rail dans la mobilité citoyenne transfrontalière
Pays : Espagne, France
Frontière(s) : France-Espagne-Andorre,
Territoires :
Eurocité basque, Eurorégion Nouvelle Aquitaine-Euskadi-Navarre,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - Espagne-France-Andorre
Thème(s) :
- Observation
- Services publics
- Transports
- TIC, télécommunications et services postaux

Porteur du projet : Eurorégion Nouvelle Aquitaine-Euskadi-Navarre

Porté par l’Eurorégion Aquitaine Euskadi, le projet "Transfermuga", lancé en septembre 2012, visait à établir une connaissance actualisée et approfondie de l’ensemble des déplacements transfrontaliers de personnes à l’échelle du corridor Bayonne-Donostia.

Après avoir identifié que plus de 24 000 véhicules franchissent chaque jour la frontière franco-espagnole, dont 70% à proximité dans les seules villes d’Hendaye, Fontarrabie et Irun, l’Eurorégion préconisait différentes actions très concrètes pour améliorer la mobilité :

• créer un réseau d’autobus transfrontaliers entre Hendaye et Irun. En Septembre 2016, le réseau Hegobus a pour la première fois prolongé deux de ses lignes vers Irun,
• prolonger les autocars interurbains Bayonne-Hendaye jusqu’à Irun : la ligne 816 Euskadi Express qui relie Bayonne à Hendaye a ainsi été inaugurée en Janvier 2015 dans le cadre de ce projet,
• améliorer les correspondances entre trains français et basques-espagnols : de nombreuses actions concrètes ont été menées en gare d’Hendaye, et l’Eurorégion s’est vue confié le pilotage d’une ambitieux de projet de gare transfrontalière et multimodale,
• améliorer l’information voyageurs transfrontalière : l’Eurorégion a créé, développé et gère un portail d’information voyageurs multilingue, multimodal et transfrontalier. Plus de 300 000 pages vues depuis son lancement, et 130 000 utilisateurs l’ayant utilisé.

En mars 2017, Transfermuga a mis à disposition son calculateur d'itinéraire présentant toutes les solutions permettant de se rendre d’un point A à un point B sur le territoire de l'Eurorégion Aquitaine-Euskadi-Navarre. Incluant les offres des premiers opérateurs à s’être engagés (TER, Transport 64, Chronoplus, Hegobus, IrunBus, Lurraldebus et Euskotren) en attendant que les négociations aboutissent avec d’autres, le calculateur inclut tout type de transport dans ses propositions. La voiture n’est pas oubliée "même si l’objectif clairement affiché est de privilégier les transports en commun". Pour un trajet, l’outil peut offrir une comparaison allant jusqu’à huit solutions de déplacement pour un même trajet. L’usager peut ainsi trouver le moins cher, le moins polluant ou le moins chronophage.

En 2017, l’Eurorégion a lancé un second volet de son étude, Transfermuga n°2, afin de poursuivre et d’amplifier certaines actions déjà engagées.

Les objectifs sont de continuer à améliorer la mobilité ferroviaire, engager une réflexion importante sur le développement des autocars transfrontaliers, et enfin, alimenter le système d’information voyageurs avec des données de qualité, et ouvertes. Pour ce faire, quatre études sont en cours :

• la première vise à étudier les aspects juridiques quant à la création, demain, d’une offre ferroviaire transfrontalière sans rupture de charges, entre nord et sud,
• la seconde vise à étudier, sur le même principe, le marché potentiel de voyageurs,
• la troisième propose de réfléchir à la montée en puissance des liaisons en autocar par voie rapide (autoroute) pour relier le nord et le sud de la frontière,
• enfin, le quatrième volet engage l’Eurorégion dans un vaste processus d’Open Data Transport, afin d’alimenter son calculateur d’itinéraires avec des données ouvertes et de qualité.

Partenaires

  • Phase 1 : Euskotren Participaciones S.A, Agence d'Urbanisme Atlantique et Pyrénées (AUDAP), Instituto Vasco de Logistica y Mobilidad Sostenible
  • Phase 2 : FFE (marché n°1), Sener (marché n°2), Systra/Sennse (marché n°3), Okina/ODS/Estia (Marché n°4)

Objectifs du projet

  • Proposer un scénario de mobilité transfrontalière avec le rail comme élément structurant
  • Porter le projet à la connaissance des instances européennes et l'inscrire dans le schéma des Réseaux Trans-européens de Transports (RTE 2014-2020)
  • Phase 1 : quantifier et qualifier la mobilité transfrontalière, proposer des actions concrètes,
  • Phase 2 : expertiser le futur modèle ferroviaire, développer les liaisons par autocar, améliorer l’information voyageurs,

Activités du projet

  • La définition et la caractérisation du domaine d’études
  • L'élaboration d'un diagnostic territorial
  • La mise en place d'enquêtes complémentaires

 

Calculateur d'itinéraires

Durée du projet

Lancé en 2012

Coût total

Phase 1 : 390 000 € - Phase 2 : 839 000 €

Subventions européennes

65% des montants des phases 1 et 2. Pour la phase 1 représente 254 004 €