Contact

Jean-François Mees Centre Hospitalier Brisset
40 rue Loups
02500 Hirson
France
Tel :
+33 (0)3 23 58 82 56
Fax :
+33 (0)3 23 58 82 56
Mail :
centre-hospitalier-hirson@wanadoo.fr

Transcards (Thiérache santé)

Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IIIA - France-Wallonie-Flandres
Thème(s) :
- Santé
- Services publics

Porteur du projet : GEIE (Groupement Européen d'Intérêt Economique) Sésame Vitale (côté français)- Alliance nationale des mutualités chrétiennes (côté belge)

Ce projet, qui concerne la population de la Thiérache (France) et du pays de Chimay (Belgique), permet à ces habitants de conserver leurs droits de sécurité sociale lorsqu'ils passent la frontière. Il repose sur une convention d'extension de la couverture sociale entre la France et la Belgique.

Partenaires

Les partenaires français :

  • La CNAMTS (Caisse Nationale d'Assurance Maladie des Travailleurs Salariés)
  • Le CLEISS (Centre des Liaisons Européennes et Internationales de Sécurité Sociale)
  • Le CCMSA (Caisse Centrale de la Mutualité Agricole)
  • La CPAM de Maubeuge
  • La CPAM de Saint-Quentin
  • 7 établissements hospitaliers :

    • Le Centre Hospitalier Brisset à Hirson
    • Le Centre Hospitalier de Fourmies
    • L'Hôpital Départemental Felleries-Liessies
    • Le Centre Hospitalier du pays d'Avesnes
    • La polyclinique de la Thiérache de Wignehies
    • L'Hôpital de Vervins
    • L'Hôpital de Nouvion

Les partenaires belges :

  • Le Collège Intermutualiste National
  • La Coordination CIN
  • L'Institut National d'Assurance Maladie Invalidité
  • La Mutualité Chrétienne de la Province de Namur
  • La Mutualité Chrétienne du Centre, de Charleroi et de Thudinie
  • 1 établissement hospitalier :

    • le Centre de Santé des Fagnes à Chimay

Objectifs du projet

Les objectifs généraux sont :

  • Mettre en réseau et d'organiser la complémentarité des équipements de part et d'autre de la frontière
  • Favoriser la mobilité des patients et des praticiens
  • Mettre en place une couverture sociale transfrontalière intégrée

Pour ce faire, le projet devrait permettre :

  • de réduire les difficultés en zone transfrontalière dues à l'existence de plusieurs systèmes de santé
  • d'améliorer les conditions sanitaires des habitants français et belges et d'élargir l'offre de soins qui leur est proposée
  • de faciliter la communication entre les professionnels de la santé
  • d'assurer une reconnaissance mutuelle des pratiques médicales de part et d'autre de la frontière
  • d'identifier des règles générales qui pourront être réutilisées ailleurs
  • une utilisation avancée des technologies de réseaux télématiques
  • et enfin d'instaurer des pratiques de vie européennes et d'accroître la mobilité transfrontalière.

Public cible

150 000 habitants et 8 établissements hospitaliers dans la zone concernée.

Activités du projet

  • Accélération des procédures administratives : dématérialisation des formulaires E111 et E112
  • Elargissement progressif de la zone d'action en direction des Ardennes et du versant est de la métropole lilloise (Mouscron, Tourcoing, Roubaix, Wattrelos), avant une généralisation franco-belge en 2007.