Tonicités

Tonicités

Pays : Belgique, France, Luxembourg
Frontière(s) : Belgique-Luxembourg, France-Luxembourg, France-Belgique,
Territoires :
Grande Région,
Thème(s) :
- Energies
- TIC, télécommunications et services postaux
- Tourisme
- Transports
- Agglomérations

Porteur du projet : Villes de Luxembourg, Esch-Sur-Alzette (Luxembourg), Arlon (Belgique), Longwy, Metz, Thionville (France)

Le réseau Tonicités est un réseau de six villes transfrontalières : Luxembourg, Esch-sur-Alzette, Longwy, Arlon, Metz et Thionville. Né en 2006, à l'initiative de la Ville de Luxembourg, son objectif est de faire avancer auprès des ministres des pays concernés, les dossiers transfrontaliers touchant à l'attractivité des territoires, aux énergies renouvelables ou à l'événementiel.
Un Comité directeur, formé par les six maires ont soutenu par un Comité de coordination chargé de préparer les décisions politiques et d'administrer les différents groupes de travail : attractivité, haut débit, internet, événementiel, mobilité et énergies renouvelables. Les décisions par rapport à la coopération sont prises à l'unanimité au sein du Comité directeur.
En 2015, devant l’augmentation des flux de frontaliers vers le Luxembourg, le réseau se concentre sur la mobilité et la communication, notamment dans le soutien aux projets de l'A31 bis et le maintien de la liaison ferroviaire directe Longwy-Belval-Thionville.

Partenaires

France :

  • Ville de Metz (Moselle)
  • Ville de Thionville (Moselle)
  • Ville de Longwy (Meurthe-et-Moselle)

Luxembourg :

  • Ville de Luxembourg
  • Ville d’Esch-sur-Alzette

Belgique :

  • Ville d’Arlon

Objectifs du projet

Faire avancer auprès des ministres des pays concernés les dossiers transfrontaliers.

Activités du projet

Tourisme :

  • Organisation de "marches découvertes" afin que les citoyens de chacune de ses villes partenaires puissent découvrir les autres Villes membres du réseau.

Mobilité :

  • Dans le cadre du projet CBPTA (Cross Border Personal Travel Assistant) une étude sur les comportements de déplacement des frontaliers / navetteurs a été réalisée. A l'aide de la géolocalisation, les déplacements d'utilisateurs correspondant à plusieurs profils ont été recensés.

TIC :

  • Le projet iot@ (Infrastructure Optique d’interconnexion Transfrontalière) consiste à créer un noeud optique d’interconnexion transfrontalière au sein de la Grande Région.

Durée du projet

Création du réseau en 2006.