FEAST - Formation, Éducation et Aménagement des Synergies Territoriales

FEAST -  Formation, Éducation et Aménagement des Synergies Territoriales
Pays : France, Italie
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Territoires :
Parc national de la Vanoise et Parc national Gran Paradiso,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (ALCOTRA)
Thème(s) :
- Education, formation, langues
- Recherche et innovation
- Tourisme
- Espaces naturels et ruraux
- Développement économique transfrontalier

Porteur du projet : Université Savoie Mont Blanc (France)

FEAST est un projet pédagogique et de recherche sur les problématiques liées au territoire de montagne qui s’inscrit dans la continuité de la collaboration de longue date entre l’université française Savoie Mont Blanc et l’université italienne Vallée d’Aoste. Après la création en 2015 du double diplôme du Master « Développement et Internationalisation des entreprises et des territoires », le tourisme et l’économie de montagne s’imposent avec FEAST comme des thématiques opportunes dans l’optique de renforcer les relations transfrontalières et la création et diffusion du savoir sur ce territoire commun.

Partenaires

  • Université Savoie Mont Blanc (France)
  • Université de la Vallée d’Aoste (Italie)

Objectifs du projet

  • Constitution d’un centre transfrontalier sur le tourisme et l’économie de montagne (CT-TEM) composé d’une structure italienne et une française, ayant pour objectif de rapprocher les formations universitaires, formations continues, et la recherche académique appliquée à l’économie de montagne.
  • Renforcement du double diplôme de Master DIET

Ce cursus vise à former des diplômés bien intégrés dans ce contexte transfrontalier, pouvant relever les défis des économies transnationales et des régions alpines grâce à des savoirs faire innovants et professionnalisants, et des aides à la mobilité renforcées. Ces étudiants seront un atout pour tout acteur professionnel et entreprises qui cherchent à rester compétitifs et à renouveler leurs compétences.

Public cible

Etudiants

Activités du projet

Les objectifs du projet se concrétisent par deux ensembles d’activités :

Activités du Centre Transfrontalier Tourisme et Economie de Montagne (CT TEM)

  • Ateliers d’échanges et universités d’été entre étudiants, chercheurs, professionnels autour de thématiques du tourisme et de l’économie de montagne (développement durable, mobilité…)
  • Programmes de recherche transfrontaliers impliquant chercheurs, étudiants et socio-professionnels sur des axes économiques prioritaires (transition économique de la moyenne montagne, construction d’un réseau d’acteurs autour d’une offre transfrontalière…)
  • Les attentes de résultats sur ces activités concernent principalement les acteurs économiques et publics : apport de nouvelles compétences aux entreprises, formation des acteurs, consolidation du lien entre monde de la recherche et professionnels dans un contexte transfrontalier, notamment par l’échange de bonnes pratiques.

Dans le cadre du développement du double diplôme de Master DIET

  • L’accent est mis sur les stages et le placement (premier emploi) : facilitation de l’insertion des jeunes diplômés pour en faire des acteurs compétents au fait de la réalité du territoire transfrontalier.
  • Des ateliers en équipe sont mis en place avec une configuration mixte d’étudiants français et italiens pour réaliser des projets pour le compte d’institutions opérant sur le territoire transfrontalier.
  • De nouveaux enseignements sont développés avec les chercheurs du CT TEM
  • Des aides à la mobilité sont prévues pour faciliter l’accès des étudiants à une année d’études à Aoste.

Ces activités ont l’objectif de former des diplômés capables de répondre aux enjeux transfrontaliers (économie, tourisme) avec des compétences innovantes et axées vers le professionnel. Il s’agit de mettre en commun des savoirs transfrontaliers tout en les mettant en pratique, au service des acteurs du territoire, pour créer une synergie étudiants-professionnels. 

Plus d'infos

Durée du projet

Projet commencé en 2017

Coût total

809 550 €

Subventions européennes

688 117, 50 €