CORRID'OR

Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Territoires :
Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Wallonie-Vlaanderen
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Environnement, ressources, déchets
- Espaces naturels et ruraux
- Société civile

Porteur du projet : Province de Flandre occidentale

Avec ce projet, les opérateurs entendent travailler à une identité transfrontalière de la Vallée de la Lys, qui doit constituer une part de l’identité du territoire, préservant un espace de nature ouvert et un lieu empreint de sens dans un environnement fortement urbanisé.
Le projet prévoit ainsi le développement d’une zone verte et d’un parc paysager de grande envergure à la périphérie de la ville où le développement de la nature, l’agriculture et la valorisation récréative sont combinés d’une manière créative et attractive.

Partenaires

  • Lille Métropole Communauté Urbaine
  • Intercommunale Leiedal
  • Agence de la Nature et de la Forêt
  • Ville de Comines
  • Ville de Wervik
  • Ville de Menin
  • MIROM Menen
  • Commune de Wevelgem
  • Ville de Courtrai
  • Eurometropole Lille-Kortrijk-Tournai
  • Espace Naturel Lille Métropole
  • Toerisme Leiestreek

Objectifs du projet

  • Développement d’un cadre commun et d’une assise du produit ‘Parc paysager transfrontalier de la Vallée de la Lys’.
    La reconnaissance de la Vallée de la Lys en tant que fer de lance d’un réseau vert et bleu transfrontalier tant auprès des administrations qu’auprès du grand public.
  • Renforcement de l’identité et de la qualité de l’image du Parc paysager transfrontalier de la Vallée de la Lys, via :
    - Le développement et le test d’une stratégie commune pour la mise en œuvre d’outils d’intervention publique sur des terrains privés.
    - L’aménagement de quelques terrains publics et semi-publics stratégiques

Activités du projet

  • Action 1 : Coordination du projet
    Pool d’experts du Parc paysager de la Vallée de la Lys
    Exécution des actions
    Communication du projet
  • Action 2 : Faire vivre le parc paysager et créer un sentiment d’appartenance au niveau politique

  • Action 3 : Faire vivre le parc paysager et créer un sentiment d’appartenance auprès du grand public

  • Action 4 : Explorer et tester les instruments pour l’aménagement et la gestion dans un partenariat public-privé

  • Action 5 : Aménager et gérer des domaines (semi) publics stratégiques

Durée du projet

Mars 2011 - Février 2014

Coût total

1 803 403 €

Subventions européennes

892 153 €