Coprosepat – Education du patient en milieu rural

Coprosepat – Education du patient en milieu rural
Pays : France, Belgique
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - Belgique-France (France-Wallonie-Vlaanderen)
Thème(s) :
- Santé

Porteur du projet : "OEST" Observatoire européen de la santé transfrontalière

Le projet a permis d’apporter des réponses au développement des maladies chroniques et ainsi de déployer des actions de prévention et d'éducation thérapeutique du patient (ETP) à l'égard des maladies cardio-vasculaires, du diabète, etc, en s'appuyant sur les coopérations transfrontalières sanitaires et notamment les ZOAST.

Partenaires

ORSGE
Observatoire de la Province de Luxembourg
Mutualité Socialiste du Luxembourg
CSL VIVALIA
SOS ALPHA SANTE
CHU UCL Namur
ASMUP 08
COTRANS

Opérateurs associés :
UGECAM des Ardennes
Centre Hospitalier de Sambre Avesnois
CPAM de Meurthe et Moselle
CHR Mons-Hainaut
CPAM Roubaix Tourcoing
CH Mouscron
ARS Grand Est
Mairie de Givet
Mutualité chrétienne de la province de Luxembourg
Mutualité libérale du Luxembourg
CPAM de la MEUSE
MUNALUX
CPAM de l'Aisne

Objectifs du projet

La coopération sanitaire transfrontalière franco-belge s’élargit à la prévention et la prise en charge des maladies chroniques à travers des actions d’éducation thérapeutique.
L’objectif est de faciliter des avancées dans le domaine de l'accès aux soins de qualité et de proximité pour les patients frontaliers en mutualisant les équipements et les infrastructures, tout en permettant d'apporter des réponses à certains problèmes liés à la démographie médicale et à la carence des capacités infrastructurelles.

Public cible

Patients frontaliers, professionnels de la santé, etc.

Activités du projet

Au cours de la dernière décennie, la coopération sanitaire transfrontalière franco-belge s’est principalement développée grâce à l’accord-cadre de coopération sanitaire et aux conventions ZOAST LUXLOR et ARDENNES, créant des territoires de santé transfrontaliers dans les espaces frontaliers ruraux et forestiers. Aujourd’hui, le projet est d’étendre la coopération à la prévention et à la prise en charge éducative des pathologies chroniques.

Concrètement, le partenariat du projet propose de nombreuses actions comme :

  • La réalisation d’un diagnostic santé partagé du territoire frontalier
  • L’harmonisation des pratiques en ETP en coopération avec les professionnels de santé
  • La mise en place des actions ETP pour renforcer le pouvoir du patient malade chronique sur sa santé
  • Le renforcement de l'accès aux soins pour les personnes les plus fragilisées
  • L’approfondissement de la complémentarité entre les deux versants frontaliers sur le plan sanitaire et médico-social

Plus d'infos

Durée du projet

01/04/2019 – 31/12/2022

Coût total

1 596 678,44€

Subventions européennes

798 339,22€