Callicanes – Reconversion d’un poste frontière entre la France et la Belgique

Callicanes – Reconversion d’un poste frontière entre la France et la Belgique
Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - Belgique-France (France-Wallonie-Vlaanderen)
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Développement économique transfrontalier
- Services publics
- Emploi
- Transports

Porteur du projet : Communauté de communes de Flandre intérieure (CCFI)

L'ancien poste de douane dans le hameau de Callicanes entre Poperinge en Belgique et Godewaersvelde en France a été délaissé par les pouvoirs publics depuis l'ouverture des frontières européennes. Le partenariat franco-belge veut redonner du sens à ce site-frontière, dépouillé depuis lors de sa signification et de son utilité. « Callicanes » entend devenir à travers ce projet un lieu multifonctions (marché, emploi, loisirs, etc.).

Partenaires

- Regionaal Landschap Westhoek (Belgique) 
- Saint-Omer Flandre Interface d'Entreprises (France)
- Syndicat Intercommunal d'Energie des Communes de Flandre (SIECF) (France)
- DDTM Nord Service départemental de l'Etat Délégation territoriale des Flandres (France)
- Commune de Steenvoorde (France)
- Commune de Godewaersvelde (Belgique)
- Conseil d'Architecture d'Urbanisme et de l'Environnement du Nord (CAUE) (France)
- POM West-Vlaanderen (Belgique)
- Provincie West-Vlaanderen (Belgique)
- Stad Poperinge (Belgique)
- Syndicat Mixte du Pays Coeur de Flandre (SMPCF) (France)
- Département du Nord (France)
- Agence d'Urbanisme et de Développement Pays de Saint-Omer - Flandre Intérieure (AUD) (France)
- Agentschap Wegen en Verkeer (AWV) (Belgique)

Objectifs du projet

L'objectif du projet est d'améliorer la viabilité et l'accessibilité du site-frontière à Callicanes et ses environs. Le projet se veut une étape essentielle, un catalyseur important dans le processus de développement de ce site.
Le but de ce projet sur le long-terme est double : donner un nouveau contenu à ce site-frontière au niveau local au bénéfice des groupes cibles concernés et donner une nouvelle dynamique socio-économique à ce territoire transfrontalier.

Public cible

Habitants, touristes, commerçants, entreprises, passants, etc.

Activités du projet

Trois actions majeures :
-    Réalisation d’études afin de trouver une réponse aux différentes questions transfrontalières de réaménagement. Analyse de la faisabilité de la construction d'un nouveau bâtiment frontalier en mettant l'accent sur les opportunités que ce bâtiment peut offrir en tant que lieu de rencontre doté d'une série de services à la population.
-    Mise en place des projets pilotes pour tester un certain nombre de services sociaux. Le but est de faire la sélection des services qui seront hébergés à l’avenir en permanence (2023).
       o  Lieu de rencontre et d’échange franco-belge sur les domaines de l’emploi, de l’éducation, etc.
       o  Marché local franco-belge
       o  Grand rond-point permettant le partage de la route entre piétons et véhicules
       o  Parking sécurisé pour les poids lourds avec droit d’entrée
-    Investissement dans un espace provisoire via l'achat et l'installation de containers sur le site-frontière. Ceux-ci seront un moyen de tester les services sociaux.
Le projet prépare également des travaux de démontage et de recyclage. Le fil rouge à travers les actions est la participation des différents groupes cibles visés au processus de développement.

Plus d'infos : https://www.qualicanes.eu/fr/portail/380/observatoire/45902/brochure-de-presentation-du-projet-qualicanes.html

Photo: C. Terrier, CAUE du Nord

 

 

Durée du projet

01.04.2019 – 31.12.2022

Coût total

1,7 million €

Subventions européennes

860 320,76 €