Arc Horloger - Valoriser le savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art

Arc Horloger - Valoriser le savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d'art
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Arc jurassien franco-suisse,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Suisse
Thème(s) :
- Culture
- Tourisme

Porteur du projet : Grand Besançon Métropole(France) Arcjurassien.ch (Suisse)

Le projet Arc Horloger vise à valoriser le savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art de l’Arc Jurassien en mettant en place une structure de coordination transfrontalière. Ce projet a été développé afin de pérenniser les savoir-faire artisanaux en attendant qu’ils soient reconnus au patrimoine immatériel de l’humanité de l’UNESCO.

Partenaires

Confédération Suisse (Suisse)
Musée international d’horlogerie (Suisse)
Musée du temps Besançon (France)
Ville de Besançon (France)
Le pays Horloger (France)
Région Bourgogne Franche Comté (France)
Canton de Berne (Suisse)
République et Canton de Genève (Suisse)
République et Canton du Jura (Suisse)
République et Canton de Neuchâtel (Suisse)
Canton de Vaud (Suisse)

Objectifs du projet

En mars 2019 la France et la Suisse ont déposé une candidature commune afin de faire rentrer les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art au Patrimoine Culturel Immatériel de l’UNESCO. Ces savoir-faire, transmis « de pair en pair » sont mis en danger par l’industrialisation des procédés de fabrication.

Le projet avait trois objectifs :
•    la création d’une structure de coordination transfrontalière
•    la création d’outils d’animation et de communication
•    la mise en œuvre des premières mesures de sauvegarde annoncées dans la candidature UNESCO

Le 16 décembre 2020, l’UNESCO a inscrit les savoir-faire en mécanique horlogère et mécanique d’art sur la Liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité. Le projet Interreg France-Suisse « Arc horloger », approuvé le 15 décembre, permet de mettre en valeur cette inscription et de pérenniser la coopération transfrontalière horlogère par la création d’une instance commune de coordination. Plus d'informations

Public cible

La communauté horlogère

La communauté des automates et des boites de musiques

Les musées et archives

Les centres de formation et de recherche

Les fédérations. Associations et fondations

Activités du projet

Création de nouveaux ateliers d’animation et de communication afin de valoriser les savoir faire
Mise en réseau et compétence
Développement de coopérations inter-entreprises
Enrichissement de l’offre touristique du territoire transfrontalier autour de l’horlogerie

Site du projet

Durée du projet

01/03/2020 - 31/12/2022

Coût total

669 331,21 €

Subventions européennes

169 156,22 €