Espon

ESPON, European Observation Network for Territorial Development and Cohesion1, est un programme de recherche sur le développement territorial européen.

Il a été conçu initialement comme un réseau d’étude destiné à l’observation de l’espace communautaire européen. Après une phase-test entre 1998 et 2001, un 1er programme ESPON a été lancé entre 2002 à 2006 en tant que programme financé par l’initiative communautaire Interreg III.

Le programme ESPON 2013 pour la période de programmation 2007-2013 a été adopté par la Commission européenne le 7 novembre 2007. Son budget s’élève à 47 millions d’euros, financé à 75 % par le FEDER (Fonds européen de développement régional) sous l'objectif "coopération territoriale européenne" de la politique de cohésion - coopération interrégionale. Les 25 % restant sont financés par les 31 pays participants : les 27 Etats membres (la Croatie a été invité à rejoindre le programme), la Norvège, la Suisse, la Islande, le Lichtenstein. Ces derniers avaient déjà participé au programme EPSON 2002-2006.

Son objectif est de contribuer à l'élaboration des politiques européennes en lien avec l'objectif de cohésion territoriale et de développement harmonieux du territoire. Pour cela il doit fournir des données comparables, des éléments, des analyses et des scénarios pour les dynamiques territoriales. La finalité du programme est de disposer d’un savoir et d’un potentiel territorial pour le développement des régions et territoires plus vastes, contribuant ainsi à la compétitivité, la coopération territoriale et au développement durable et équilibré de ces territoires.

Les cinq priorités du programme ESPON 2013 sont :

  • Priorité 1 : La recherche appliquée sur le développement territorial, la compétitivité, la cohésion
  • Priorité 2 : Les recherches ciblées répondant aux besoins des praticiens et de perspectives européennes pour différents types de territoires
  • Priorité 3 : Les outils pour une plateforme scientifique et les indicateurs territoriaux pour la production de données comparables et d’outils d’analyse et de soutien scientifique
  • Priorité 4 : La capitalisation et les activités du réseau
  • Priorité 5 : L’assistance technique, le soutien analytique et le plan de communication


Le programme fonctionne autour d'appels d'offres lancés régulièrement, auxquelles répondent des consortiums de chercheurs. Ces consortiums doivent inclure des équipes provenant d'au moins 3 pays différents, une équipe "chef de projet" et des équipes partenaires.

  1. Observatoire en Réseau de l'Aménagement du Territoire Européen - ORATE