XXème Assemblée Générale de la MOT

L'Assemblée générale 2017 de la MOT s'est tenue le mercredi 15 mars et le jeudi 16 mars 2017 à Belval (Luxembourg) et Villerupt (France) à l'invitation du GECT Alzette Belval.

Le programme
Le communiqué de presse
Liste des participants

A cette occasion, une visite de terrain a été organisée :

- Visite côté luxembourgeois - Le site de Belval
Explication de la dynamique et visite guidée du site de Belval par AGORA

- Visite côté français - Le site de Micheville
Explication de la dynamique et visite guidée du site par l'EPA Alzette Belval

Et le transfrontalier dans tout ça ? Le GECT Alzette Belval
Présentation de l'approche transfrontalière par le GECT Alzette Belval

Pour pouvoir afficher et télécharger les documents de délibération (pour les adhérents), vous devez être connectés à l'Espace membres.

Le GECT Alzette Belval en quelques mots…


Le GECT Alzette Belval a été installé le 8 mars 2013. Né d’une initiative locale avec la volonté des communes françaises et luxembourgeoises du territoire de renforcer leurs coopérations, sa création a été appuyée par les Etats et les collectivités territoriales concernés avec une volonté affichée dès 2008. En quelques chiffres, le GECT Alzette Belval c’est : 12 communes, 90 000 habitants, 2 délégations, 9 membres, 1 Bureau, 1 Assemblée Générale et un document stratégique « travailler ensemble pour faire l’agglomération transfrontalière ».

La mission principale du GECT est de faciliter et d’accroître la coopération entre les acteurs du territoire des sphères publique et privée (collectivités, partenaires institutionnels, aménageurs, société civile, …).
Considérant les deux programmes d’aménagement que sont le Projet Belval du côté luxembourgeois et l’OIN Alzette Belval pour la France, le GECT se positionne comme un lieu de gouvernance territoriale pour s’assurer de la cohérence des actions stratégiques (mobilité, formation éducation, santé, …) mais aussi comme un outil de développement local pour favoriser l’émergence et la réalisation de projets de proximité qui participeront au mieux vivre d’une population déjà frontalière.

La création du GECT marque le démarrage d’une nouvelle ère de coopération : mobilité, santé, sport, tourisme, culture … Il a pour objectif de développer une agglomération transfrontalière novatrice basée sur les principes de développement durable et du vivre ensemble, longtemps rêvée et qui se concrétise aujourd’hui.
Dans ce cadre, et pour favoriser l’émergence d’un sentiment d’appartenance de ses habitants à une agglomération transfrontalière commune, le GECT est porteur depuis juillet 2016 d’un projet INTERREG V A Grande Région « Alzette Belval, vivons ensemble ! ».

De par sa situation géographique, le GECT Alzette Belval est en contact étroit avec les différentes instances de coopération transfrontalière présentes en Grande Région (GECT du Secrétariat du Sommet de la Grande Région, Euregio, ToniCités, …).

Membre observateur à la Conférence intergouvernementale franco-luxembourgeoise et membre de la plateforme des GECT du Comité des Régions et de la MOT, le GECT Alzette Belval est une interface entre les problématiques « très locales » et les instances supérieures.

Le GECT Alzette Belval ? Pour le développement d’une agglomération transfrontalière pour ses habitants, et pour la construction d’un avenir commun s’insérant dans des stratégies supérieures.

Pour plus de renseignements : http://gectalzettebelval.eu/