Actualités

Une stratégie transfrontalière pour l’Ardenne franco-belge

Juillet 2019

Une stratégie transfrontalière pour l’Ardenne franco-belge

Ardenne Métropole et l’intercommunale belge Idelux se sont engagées en mai 2019 dans l’élaboration d’un "Plan stratégique pour le développement du territoire transfrontalier de l’Ardenne franco-belge".

Cette démarche, qui fait suite à l’intégration des Ardennes au sein de la Région Grand Est en 2015, et surtout à la signature du Pacte Ardennes le 15 mars 2019, contrat qui entend "faire des Ardennes un département d'avenir", démontre la volonté des acteurs locaux de mettre la question du co-développement transfrontalier au centre de leurs préoccupations.

A l’image d’autres territoires de la région déjà insérés dans la dynamique transfrontalière depuis plusieurs années, ce Plan stratégique se veut être un outil d’aide à la décision prospectif et une feuille de route concrète identifiant des actions transfrontalières de plus ou moins long terme.

Plus précisément, le travail en cours doit permettre d’améliorer le dialogue franco-belge dans sa portion ardennaise, de contribuer à la notoriété du territoire au sein du Grand Est et de la Wallonie, et de préparer conjointement la future période de programmation des fonds européens 2021-2027.

Sur un plan plus opérationnel, il s’agit de mettre en place un dispositif pérenne de réflexion prospective transfrontalière, de préciser différentes thématiques de développements transfrontaliers possibles et ainsi d’aider au développement de projets pertinents.

La mission, menée conjointement par la MOT et Idelux, comprend notamment une série d’entretiens avec les acteurs locaux, ainsi que trois ateliers de travail. Elle doit s’achever au début de l’année 2020.

Photo : La place ducale de Charleville-Mézières.

Lire l'éditorial de Boris Ravignon, Maire de Charleville-Mézières, Président d'Ardenne Métropole

Retour à la liste