Actualités

Rencontre au sommet pour l'EuroAirport

Novembre 2014

Rencontre au sommet pour l'EuroAirport

Le 30 octobre 2014, le président François Hollande a reçu Didier Burkhalter, président de la Confédération suisse, pour évoquer notamment l’aéroport transfrontalier de Bâle-Mulhouse, sujet de discorde entre Paris et Berne, depuis l'été dernier.

En effet, en juillet, Paris avait informé la Confédération qu’elle allait appliquer la fiscalité française, à partir de 2015, aux entreprises situées en territoire français du secteur à statut suisse de l'aéroport - alors que ces entreprises sont aujourd’hui taxées selon le droit suisse. Faisant suite à de vives réactions sur le territoire, la rencontre au plus haut niveau du 30 octobre est rassurante et devrait permettre d'aboutir courant 2015 à "un cadre juridique clair et équilibré".

Selon Didier Burkhalter : "Je suis convaincu maintenant qu’on peut trouver une solution qui sera un bon compromis". Le président François Hollande a pour sa part précisé qu'il veillerait à ce que l'équipement garde son "caractère bi-national" et son "développement".

Les réactions de Jean-Marie Bockel, sénateur du Haut- Rhin, administra-teur de l'Euroaiport, ont suivi : "Ce sont là les premiers effets de la forte mobilisation des représentants du monde économique et de l’ensemble des élus […]. Il est essentiel que les négociations aboutissent, permettant de préserver ce modèle de partenariat franco-suisse vital pour l’avenir de notre région, l’EuroAirport étant le 2ème pôle d’emplois du Sud-Alsace avec près de 27 000 emplois directs, indirects et induits".

Le communiqué des élus alsaciens

Retour à la liste