Actualités

Editorial d'Yves Le Breton, Directeur général de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)

Mai 2020

Editorial d'Yves Le Breton, Directeur général de l'Agence nationale de la cohésion des territoires (ANCT)

L’Agence nationale de la cohésion des territoires, issue de la fusion d’une grande partie du CGET, de l’EPARECA et de l’Agence du Numérique, est née au 1er janvier 2020. Son nom illustre bien la finalité qu’elle incarne, celle de renforcer la cohésion territoriale et de lutter contre les fractures. Pour cela, l’ANCT accompagne les élus locaux dans la réalisation de leurs projets, en s’adaptant aux besoins du terrain.

Elle s’adresse à l’ensemble des collectivités territoriales, rurales, urbaines, de la montagne, du littoral, frontalières…en leur proposant une offre de services recouvrant la mise à disposition d’une ingénierie adaptée à leur projet, l’appui des programmes nationaux, des contrats territoriaux entre l’ANCT et les collectivités garantissant la mise en œuvre de leurs stratégies de développement. Au quotidien, le délégué territorial de l’Agence, c’est-à-dire le Préfet, sera l’interlocuteur privilégié sur le territoire. Concernant particulièrement le transfrontalier une mission a été confiée à M. Christian Rock, Préfet, pour développer  les modalités et les conditions de mobilisation et de gouvernance des dispositifs d’appui aux acteurs des territoires frontaliers et pour  traiter de l’articulation entre l’Agence et son délégué territorial.

La crise sanitaire du COVID-19 a démontré l’interdépendance de nos territoires qui appelle des actions conjointes et des efforts partagés à tous les niveaux. Dans ce contexte, l’ANCT se mobilise, en lien étroit avec les Régions et les autorités de gestion, pour optimiser l’utilisation des crédits européens face à la crise du COVID. Cela fait suite au lancement par la Commission européenne d’une "initiative d’investissement en réponse au coronavirus", le CRII, afin d’utiliser les fonds européens disponibles de la période 2014-2020 pour amplifier notre capacité collective de réponse. En parallèle, la préparation des programmes européens 2021-27 se poursuit pour contribuer à la relance post-COVID. Celle-ci est devenue notre priorité d’action pour les territoires.

Retour à la liste