Actualités

Coordinations à la frontière franco-belge

Mars 2020

Coordinations à la frontière franco-belge

En France, depuis mardi 17 mars 12h, pour une durée de quinze jours au moins, et en Belgique, depuis mercredi 18 mars 12h et au moins jusqu’au 5 avril, toute sortie du domicile non justifiée, les réunions amicales et familiales ainsi que tous les rassemblements sont interdits, sous peine d’amende pour les contrevenants.

La frontière entre la France et la Belgique reste ouverte pour l’instant, aussi bien par la route que via train ou bus, mais le trafic des trains est fortement réduit et les passages sont filtrés.

Dans les deux pays, tout déplacement au-delà de la frontière est en principe interdit, sauf s’il est essentiel et justifié (travail, soin, alimentation). Les voyages hors de Belgique non essentiels sont interdits jusqu’au 5 avril. Des contrôles ont souvent lieu pour vérifier que les déplacements sont justifiés (pour les raisons citées ci-dessus). Pour entrer en France ou en Belgique, chacun devra être muni d’une attestation dûment remplie.

Dans le cas des travailleurs transfrontaliers, des mesures de distanciation sociale étant en cours des deux côtés de la frontière, il leur est recommandé de limiter au maximum les déplacements et de privilégier le télétravail dans la mesure du possible. S’ils ne peuvent faire de télétravail et s’ils sont munis de cette attestation, ils pourront passer.

Par ailleurs, il est désormais demandé aux frontaliers de contacter leurs services nationaux de santé, et cela bien que les structures de santé des Ardennes françaises et belges soient "en lien continu" (source ARS Grand Est). Si une prise en charge doit avoir lieu, elle se fera en France pour les français, et en Belgique pour les belges.

Des points quotidiens sur la situation au sein du territoire transfrontalier sont donnés par l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai (dans ses "flash info").

Retour à la liste