Tourisme

Les caractéristiques des projets touristiques transfrontaliers

Les projets touristiques peuvent être menés à différents niveaux :
- au niveau des structures et institutions transfrontalières, au sein desquelles des  groupes de travail thématiques peuvent être constitués sur le thème du tourisme (exemple de 
l’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
- au niveau local et régional : les collectivités peuvent par exemple mener directement des projets 
- au niveau des autres structures publiques ou privées non transfrontalières comme les offices du tourisme, les parcs naturels ou autre, en partenariat avec les structures équivalentes de l’autre côté de la frontière. 

L'objectif des projets touristiques est, globalement, de proposer des actions transfrontalières aptes à faire émerger une identité transfrontalière commune. 

Le développement du tourisme transfrontalier passe ainsi par : 
- la création d'outils et de méthodologies communes. 
- l'aménagement concerté des espaces et des sites touristiques, par la mise en réseau des acteurs 
- l'organisation commune de l'information et de la commercialisation 
- l'utilisation des outils de la société de l'information
- la création de nouveaux produits touristiques et d'actions favorisant la formation des acteurs 

Outre les enjeux culturels, économiques et environnementaux déjà évoqués, d’autres paramètres sont importants à prendre en compte pour la viabilité du projet : 
- les différents partenaires doivent y trouver un intérêt commun, 
- les services et produits touristiques développés à la base du projet de part et d'autre de la frontière, doivent être de qualité et répondre à une attente ou un besoin de la population, 
- les partenaires qui portent le projet doivent avoir les compétences linguistiques et professionnelles adaptées.