Espaces naturels et ruraux

Sommaire

Introduction

Si la coopération transfrontalière s’est développée d’abord en milieu urbain, elle concerne de plus en plus les espaces naturels et ruraux, d’ailleurs majoritaires sur l’ensemble des frontières européennes. Ces vastes territoires, littoraux, montagneux ou de plaine, souvent faiblement peuplés, sont soumis à des contraintes spécifiques liées notamment aux ressources financières, techniques et humaines inférieures à celles des espaces urbains.

Que la frontière y coupe un bassin de vie transfrontalier ou que des contraintes physiques ou liées à l’histoire la rendent plus étanche, la coopération transfrontalière constitue une voie nécessaire de développement local, leur permettant d’organiser leur territoire avec plus de cohérence, en recherchant les complémentarités ou en mutualisant leurs atouts (équipements, services à la population par exemple). Ce développement leur permet de plus d’être identifiés plus facilement au sein de l’Union européenne.

Structurés en "Pôles d’excellence rurale ou en Pôles d’équilibre territoriaux et ruraux" (France), en parcs naturels, ou selon d’autres modes d’organisation, bénéficiant d’aides nationales et européennes spécifiques (Leader, Interreg), ces espaces ont vocation à se mettre en réseau afin d’inventorier leurs besoins, d’échanger leurs expériences et d’esquisser des pistes de réflexion pour améliorer leur coopération.

Ils se caractérisent non seulement par leurs liens naturels à travers les frontières, mais également par la diversité des thèmes de coopération qui les lient. A l’échelle transfrontalière, les espaces naturels protégés (parcs nationaux, parcs naturels régionaux, réserves naturelles, etc.) constituent des espaces de respiration dans une Europe où l’urbanisation et ses conséquences sur l’environnement sont chaque jour plus visibles.

Ils sont l’exemple d’une prise en compte croissante du développement durable (préservation des ressources naturelles, des paysages et des savoir-faire caractéristiques de ces espaces). Ils sont également porteurs d’un nouveau type de développement économique rural grâce à la valorisation de filières productives locales, aux actions touristiques et à l’aménagement concerté.

 

Copyright photo : Andrea Alborno