Energies

Sommaire

Introduction

Les enjeux du changement climatique ainsi que les tensions sur le marché mondial de l’énergie ont mené l’Union européenne à se fixer des objectifs ambitieux de maîtrise des énergies dans le cadre de la stratégie Europe 20201.Par ailleurs le soutien à « la transition vers une économie à faibles émissions de CO2 » figure parmi les thématiques communautaires prioritaires pour la période de programmation 2014-2020.
Les Fonds européens de la politique de cohésion devront contribuer de manière effective à la réalisation de ces objectifs en matière d’énergie et de climat, en particulier les objectifs annuels contraignants de réduction des émissions de gaz à effet de serre imposés aux États membres pour la période 2013-2020 dans le cadre de la décision relative à la répartition de l’effort (Décision nº 406/2009/CE).
En février 2015, la Commission européenne adopte le paquet « Union de l’énergie ». Il définit un cadre stratégique pour un espace communautaire résilient. La stratégie se décline en cinq dimensions politiques interdépendantes :

- « la sécurité énergétique,
- la pleine intégration du marché intérieur de l’énergie,
- l’efficacité énergétique,
- la décarbonisation de l’économie,
- la recherche, l’innovation et la compétitivité. »

Ni le climat, ni l’énergie ne connaissent de frontières. Cependant, les politiques sont mises en œuvre dans des cadres d’abord nationaux, aujourd’hui très différents voire divergents. Si la politique communautaire reconnaît le rôle clé des collectivités territoriales, elle ne prend pas suffisamment en compte l’échelon transfrontalier. Les territoires transfrontaliers sont confrontés à la difficulté de planification, à des politiques d’incitations et d’interventions différentes de part et d’autre de la frontalière, selon les échelons locaux ou régionaux, voire nationaux. La crise économique pousse les collectivités à renforcer leur politique de développement durable sur leur territoire et au sein même de leur organisation : 

- prise en compte de la précarité énergétique,
- promotion des énergies renouvelables,
- plans pour l’énergie,
- développement de réseaux intelligents, etc. 

Autant de stratégies et d’actions qu’il s’agit de s’approprier en coopération avec les voisins.


  1. Les objectifs dits 20/20/20 se résument ainsi : réduire les émissions de gaz à effet de serre d’au moins 20 % (par rapport aux niveaux de 1990); faire passer à 20 % la part des sources d’énergie renouvelable dans notre consommation finale d’énergie ; s’acheminer vers une augmentation de 20 % de notre efficacité énergétique.
    Voir aussi la Communication de la Commission intitulée "Feuille de route vers une économie compétitive à faible intensité de carbone à l’horizon 2050" (COM(2011)112 final) et les nombreuses directives spécifiques.

Copyright Photo : Union européenne, 2013