Recherche et innovation

Recommandations

A l’échelle locale

  • Identifier les potentialités transfrontalières pour la spécialisation intelligente en concertation avec les territoires voisins concernés :
    - Analyse des tissus économiques de part et d’autre de la frontière et de leurs complémentarités existantes et potentielles en matière de R&D.
    - Analyse des complémentarités transfrontalières existantes et potentielles en matière d’offre de R&D (laboratoires de recherche publics et privés, universités).
    - Proposition de spécialisation(s) économique(s) commune(s) en concertation avec les acteurs socio-économiques de part et d’autre de la frontière et analyse de la valeur ajoutée d’une spécialisation économique transfrontalière dans l’économie globalisée (mise en valeur des avantages compétitifs). La spécialisation économique d’un territoire inclut la nécessité de faire des choix sur le(s) secteur(s) économique(s) soutenus.
  • Inscrire les objectifs d’innovation et de spécialisation économique dans un projet de territoire partagé :
    - Importance du portage politique du volet transfrontalier d’un projet de spécialisation intelligente.
    - Partage des objectifs avec une cohérence des SRI-S3 concernées par le territoire transfrontalier.
  • Créer les dispositifs permettant la mise en réseau des entreprises, des laboratoires de recherche et des universités ; faciliter les transferts technologiques :
    - L’outil cluster est identifié comme le plus important, dans la vision européenne de spécialisation économique alliée à la recherche et à l’innovation ; il permet la mise en réseau de l’ensemble des acteurs cités plus haut.
    - Des outils de mise en réseau autres qu’un cluster peuvent permettre de porter spécifiquement l’innovation en transfrontalier et les transferts technologiques (ils ne comportent pas la dimension de spécialisation économique du cluster).
    - Organisation des infrastructures de recherche en réseau en s’assurant d’une unité d’animation scientifique et d’administration
    - Favoriser des expérimentations transfrontaliers sur la formation et la mobilité fonctionnelle et géographique, impulser des partenariats en formation tout auu long de la vie et en formation doctorale.
    - Outre la dimension d’animation du réseau, l’action publique peut contribuer à donner un appui technique pour la constitution de projets Interreg V A. Elle se concentre sur l’excellence et la cohérence des projets de recherche et d’innovation avec les objectifs de spécialisation intelligente du territoire transfrontalier.

Aux échelles régionales et nationales

  • Appuyer la recherche de spécialisations économiques transfrontalières :
    - par l’appui méthodologique à la constitution d’une SRI-S3 incluant une recherche des potentialités transfrontalières ;
    - par la valorisation de la logique de cluster atteignant une masse critique pour la concurrence internationale ;
    - par la coordination avec les autorités nationales/régionales voisines.
  • Accompagner la recherche et l’innovation en transfrontalier par les programmes Interreg :
    - par la promotion accrue des spécialisations intelligentes définies par les territoires, incluant de faire des choix dans les projets soutenus, qui devront désormais se concentrer sur les priorités stratégiques régionales préalablement définies ;
    - en favorisant l’excellence des projets de recherche et d’innovation, concentrant à la fois une thématique précise rentrant dans le cadre de la spécialisation économique et une multiplicité d’acteurs socio-économiques de part et d’autre de la frontières : pas uniquement des entreprises ou des universités entre elles, mais le mélange d’acteurs multiples ;
    - en recherchant l’articulation avec les autres programmes de la politique de cohésion et les programmes européens sur la recherche et l’innovation : programme "Horizon 2020".

A l’échelle européenne

  • Accompagner la dimension transfrontalière de la recherche et de l’innovation par :
    - la mise en réseau des expériences menées et le partage des bonnes pratiques ;
    - la communication autour des priorités européennes 2014 – 2020 (spécialisation intelligente des territoires) et leurs déclinaisons transfrontalières en matière de recherche et d’innovation (attribution des fonds européens et articulation de ces fonds entre eux via de nouvelles synergies) ;
    - la communication auprès des acteurs publics et privés sur la valeur ajoutée de la dimension transfrontalière dans la spécialisation intelligente (apports mutuels grâce aux pratiques et connaissances différentes, économies d’échelles, identification globale d’un territoire, taille critique pour la concurrence internationale).
    - un référentiel d’évaluation et de monitoring de l’action publique en matière de coopération transfrontalière.

Copyright photo : European Community 2005