Développement économique transfrontalier

Utiliser les programmes européens et capitaliser les expériences

L’objectif de coopération territoriale semble peu adapté pour financer de gros investissements, qui relèvent plutôt des programmes régionaux ou nationaux. Par contre, ce financement est particulièrement adapté pour décloisonner les démarches menées dans les cadres nationaux et aider au démarrage d‘une gouvernance du développement économique transfrontalier : connaissance partagée, agences de développement transfrontalières, services aux entreprises, etc.

On pourra également envisager de mettre en œuvre des investissements territoriaux intégrés ou des opérations de développement territorial pluri-fonds (entre un programme de Coopération territoriale européenne et un ou plusieurs programmes régionaux, etc.).

Par ailleurs, on constate un manque de transfert de savoir-faire et de capitalisation d’expériences en matière de développement économique transfrontalier. Trop souvent les compétences acquises sont liées aux personnes et se perdent dès qu’il y a des changements de postes. Un important travail est à effectuer concernant ces savoir-faire.

Une boîte à outils à destination des acteurs économiques fondée sur des expériences concrètes doit être développée en utilisant :
- des ressources partagées,
- la mutualisation des demandes de partenaires, d’offres, de formation, etc.
Cette capitalisation doit être effectuée à l’échelle de chaque territoire transfrontalier, mais également en mettant en réseau ces démarches au niveau européen.