Eurorégion Pyrénées-Méditerranée

Projets phare

  • L’Eurocampus Pyrénées Méditérannée
    Créé en 2009, l’Eurocampus Pyrénées-Méditerranée est l'un des projets emblématiques de l’Eurorégion. Il s’agit de créer un pôle de recherche et d’innovation, en réunissant plus de 510 000 étudiants et 45 000 chercheurs. L'objectif est de favoriser la mobilité des étudiants dans les quatre régions frontalières. Parmi les actions déjà réalisées, un portail Internet a été lancé et un dispositif de chèque mobilité "Eurocampus" créé. En complément de ce dispositif, un enseignement des langues a été prévu et des initiatives lancées pour la mobilité des enseignants.
  • Creamed
    Le projet "Creamed", lancé en 2010 et soutenu par le programme Interreg IV, permet de mettre en réseau les pépinières d'entreprises de l'Eurorégion. Il cherche à structurer l’action des membres de l’Eurorégion en faveur du développement économique du territoire autour de l’enjeu de la création d’entreprises innovantes, pérennes et non délocalisables. Ce projet a permis à l'Eurorégion de recevoir du Comité des régions le "Prix du GECT" 2014 en matière de création de croissance et d'emploi.
  • Le projet “LINKS UP
    Dans la continuité du projet “Creamed“ lancé en 2012 qui avait permis la création d'un réseau de plus de 100 pépinières et 1 400 jeunes entreprises, le projet "LINKS UP" vise à soutenir la croissance et à créer des ponts entre les différentes start-ups de l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée. Partant du constat que les jeunes entreprises innovantes, malgré la qualité de leur projet, sont souvent confrontées à un taux de disparition élevé dans leurs premières années, ce projet vise à pérenniser l’existence des Start-up et notamment en leur permettant d’accéder plus rapidement au marché et d’accélérer leur processus de financement via des levées de fonds. Links Up concernera notamment les start-up de la e-santé et du e-tourisme, des secteurs dynamiques de l’Eurorégion, et prévoit la création d’une carte d’acteurs clefs et une plateforme d’échanges pour les entreprises mais aussi un programme transnational pour permettre à une entreprise d’un autre territoire d’être accueillie et de s’y installer.
  • CCI Pirineus Med 
    La “CCI Pirineus Med“ est une association de Chambres de commerce et d’industrie fondée dans le but de favoriser et développer la coopération économique transfrontalière sur le territoire d’Andorre, Gérone, Lleida et Perpignan. Leur projet, qui consiste à impulser et promouvoir les relations des entreprises des quatre territoires à l’échelle d’un marché du travail transfrontalier, a été lancé en mai 2016. 
  • Wikiartmap
    Wikiartmap (WAM) a été lancé en 2009. Il s’agit d’une plateforme en ligne qui, grâce aux outils Wiki et Google Maps, permet de localiser et de consulter des informations concernant l’art, la création et le patrimoine historique et culturel situés dans l’Eurorégion. Les internautes peuvent également y trouver des informations sur des structures, des événements et des archives documentaires liées à ces activités.

  • La Stratégie Eurorégionale de l'Innovation
    Cette Stratégie s'insère dans un contexte européen, dans lequel les régions préparent des stratégies de "spécialisation intelligente" essentielles pour la période de programmation 2014-2020. En 2013, l'Eurorégion a donc effectué un diagnostic territorial stratégique qui a permis d'analyser les forces, faiblesses, opportunités et menaces de trois filières prioritaires : eau, santé et agro-alimentaire.
    Il lui permet par la suite de monter des projets au sein de multiples programmes européens (COSME, SUDOE, MED, ERASMUS+, HORIZON 2020) et d'affirmer la position de l'Eurorégion sur la scène européenne. Plus d’infos dans la brochure publiée par la MOT sur le Développement économique transfrontalier. 
  • The Spur 
    "The Spur" ("l’éperon") est un projet développé par l’Eurorégion Pyrénées-Méditerranée à partir du soutien développé par l’Eurorégion aux institutions culturelles de son territoire. L’objectif du projet, qui a obtenu une subvention européenne du programme Europe Créative pour la période 2016-2018, est de développer la mobilité internationale des artistes dans le domaine des arts visuels, et l’organisation de résidences créatives. Pour cela, le projet a pour but de mettre en relation les Centres d’art de Gérone, Majorque, Montpellier, Albi, Bratislava et Rome. Le projet compte notamment parmi ses actions la création de centres d’incubation de projets dans des espaces abandonnés des villes.