Contact

Céline Courdier
Luxembourg
Mail :
celine.courdier@nancy-universite.fr

Lien(s)

TIGRE - Transfert de technologies et innovations en Grande Région

Pays : Allemagne, Belgique, France, Luxembourg
Frontière(s) : Allemagne-Belgique, France-Allemagne, Allemagne-Luxembourg, France-Belgique, Belgique-Luxembourg, France-Luxembourg,
Territoires :
Grande Région,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - Grande Région
Thème(s) :
- Développement économique transfrontalier
- Recherche et innovation
- Emploi

Le projet vise à intensifier les coopérations transfrontalières entre entreprises et instituts de recherche de la Grande Région, à stimuler l’échange de bonnes pratiques et à appliquer les résultats de la recherche sur le plan économique. Les outils communs utiles à la valorisation économique de la recherche et au transfert de technologie seront développés. La complémentarité des opérateurs permet de stimuler les coopérations entre entreprises et instituts de recherche dans l’ensemble des activités de valorisation économique de la recherche (ex. contrat industriel de recherche, brevet/licence, création d’entreprises innovantes etc.). L'objectif est d’améliorer les services existants et d’en créer de nouveaux qui prennent en compte les particularités transfrontalières.

Partenaires

Partenaires de projet:

  • INTERFACE Entreprises-Université, Liège (Wallonie, Belgique)
  • Institut National Polytechnique de Lorraine (Lorraine, France)
  • Universität des Saarlandes, Wissens- und Technologietransfer (WuT) GmbH (Land de Sarre, Allemagne)
  • FH Kaiserslautern, ITW Kontaktstelle für Innovation, Technologie und Wissenstransfer (Rhénanie Palatinat, Allemagne)
  • Luxinnovation (Grand Duché du Luxembourg)
  • Centre de Recherche Public Henri Tudor (Grand Duché du Luxembourg)
  • IMG - Innovations-Management GmbH (Rhénanie Palatinat, Allemagne)

Partenaires méthodologiques :

  • Wirtschaftsförderungsgesellschaft Ostbelgiens VoG (DGB)
  • Université Paul Verlaine Metz (Lorraine, France)
  • Nancy Université / Etablissement Public de Coopération Scientifique (EPCS) (Lorraine, France)

Objectifs du projet

Le projet TIGRE vise essentiellement le rapprochement concret entre l'offre issue des laboratoires de la recherche publique et la demande de technologies nouvelles issue des petites, moyennes et grandes entreprises au sein de la Grande Région.
La stimulation des coopérations entre secteurs public et privé sera réalisée grâce à la mise en commun des expertises techniques propres et complémentaires des professionnels régionaux au travers de toutes les étapes de la valorisation de la recherche, gérées de manière transfrontalière.
L’ensemble des opérateurs propose au public cible une expertise technique ainsi qu’un réseau de contacts (tissus industriel et académique) consolidé au sein de la Grande Région.
Il vise également à compléter le projet interrégional « Université de la Grande Région », focalisé sur les missions d'enseignement et de recherche des universités.

Public cible

chercheurs, créateurs d'entreprises et entreprises de la Grande Région

Activités du projet

  1. Action : Promotion transfrontalière des compétences de la recherche publique vers les entreprises
    Cartographie, sélection et promotion des compétences sélectionnées à travers l'organisation de manifestations et de rencontres entre chercheurs et industriels.
  2. Action : Utilisation des réseaux type clusters technologiques dans un contexte transfrontalier - renforcement de l´existant par effet de complémentarité interrégionale
    Cartographie des clusters de compétitivité existants dans la Grande Région et sélection des thématiques communes en vue d'un rapprochement.
  3. Action : Accompagnement technologique personnalisé de l´entreprise innovante
    Tout projet innovant doit être accompagné. Le réseau élargi engendré par TIGRE permet au public cible du projet de trouver plus facilement un conseiller ou un expert dans une région/pays limitrophe en matière de partenariat technologique, financement, expertises diverses (Propriété Industrielle, domaine juridique, analyse du marché, réseau institutionnel).
  4. Action : Commercialisation transfrontalière
    Comparaison des expertises et situation légale dans chacun des pays, échange de bonnes pratiques entre les opérateurs, et commercialisation transfrontalière des licences ou brevets.
  5. Action : Méthodologie (entre les partenaires du projet)
    Benchmarking entre opérateurs du projet, échange de personnel, élaboration d'outils communs.

Coût total

1 626 570 €

Subventions européennes

813 285 €