TIC Vallée de l'Orbe – Interconnexion haut-débit transfrontalière pour la haute vallée de l'Orbe franco-suisse

Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Arc jurassien franco-suisse,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Suisse
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- TIC, télécommunications et services postaux
- Espaces naturels et ruraux
- Développement économique transfrontalier

Porteur du projet : Conseil général du Jura (France)

Le projet a permis la réalisation de travaux d'interconnexion en réseau haut débit entre la France (Communes des Rousses et de Bois d'Amont dans le Jura) et la Suisse (Vallée de Joux), afin d'étendre la couverture très haut débit dans l'ensemble de la vallée transfrontalière. Le projet a également porté sur la sensibilisation et l'accompagnement des entreprises du territoire pour permettre une meilleure compétitivité de celles-ci, le développement des usages des TIC devant être un levier de croissance. In fine, le projet a débouché sur l’apparition d’une offre diversifiée dans le domaine de l’accès à Internet, renforçant l’attractivité du territoire.

Partenaires

  • Conseil général du Jura (France)
  • Jur@tic, Promotion des technologies de l'information et de la communication dans le Jura (France)
  • Canton de Vaud (Suisse)
  • Association pour le développement des activités économiques de la Vallée de Joux – ADAEV (Suisse)
  • Société électrique de la Vallée de Joux – SEVJ (Suisse)

Objectifs du projet

  • Sécuriser les réseaux en offrant une boucle de sortie supplémentaire et améliorer l’offre commerciale aux entreprises.
  • Sensibiliser les entreprises et les collectivités aux usages des technologies de l’information et de la communication par  des diagnostics et des conseils effectués lors de rencontres individuelles.
  • Améliorer la compétitivité des entreprises et des territoires, proposer de nouveaux services et usages aux différents acteurs d’un territoire et favoriser les potentialités de travail dématérialisé par voie électronique.

Durée du projet

Du 01/09/2009 au 31/12/2010

Coût total

579 632 €

Subventions européennes

316 879 €