SEDITERRA

SEDITERRA
Pays : France, Italie
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (Maritime)
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Espaces naturels et ruraux
- Coopération maritime

Porteur du projet : Département du Var (France)

Le projet SEDITERRA répond à la nécessité de mettre en œuvre des solutions opérationnelles pour lutter contre les pollutions qui se fixent dans les couches de sédiments et l’amplification des phénomènes d’ensablement (suite à des évènements hydrologiques). La question est complexe et relève dans un premier temps de travaux scientifiques qui doivent permettre, par l’intégration de données dans un système d’analyse multicritères, de faire avancer l’encadrement réglementaire. S’inscrivant dans les objectifs définis dans la stratégie Europe 2020, le projet valorise la production d’éco-matériaux issus de la gestion des sédiments pollués ou non.

Partenaires

  • Département du VAR (France)
  • Institut National de Sciences Appliquées (France)
  • Istituto Superiore di Protezione e Ricerca Ambientale (Italie)
  • Provincia Pisa (Italie)
  • Università Genova Laboratorio DISTAV (Italie)
  • Regione Autonoma Sardegna (Italie)
  • Département de Haute Corse (France)

Objectifs du projet

  • Enrichir la capitalisation de données scientifiques et de projets accessibles à tous en y intégrant les données existantes en Italie et produites par le projet pour lui donner une dimension européenne.
  • Harmoniser les bonnes pratiques de gestion des sédiments et tester diverses solutions de traitement afin d’évaluer leur pertinence, efficacité et applicabilité notamment vis-à-vis des possibilités de valorisation du déchet ce qui permettra une économie de la ressource et apportera des réponses opérationnelles aux gestionnaires confrontés aux problèmes.
  • Associer largement les acteurs de la chaîne de gestion pour favoriser le porté à connaissance et la mise en œuvre de solutions innovantes.
  • Solliciter les Ministères de l’Environnement des 2 pays afin de recueillir les attentes et besoins en données utiles à l’évolution réglementaire.

Public cible

Autorités publiques régionales

Activités du projet

Étendre au territoire Marittimo (Italie/France) les réflexions sur:

  • La gestion terrestre des sédiments de dragage non-immergeables – en France
  • La gestion marine des sédiments de dragage (par évaluation de l’écotoxicité marine) – en Italie
  • Elargir un processus de capitalisation par un échange de bonnes pratiques et une appropriation à l’échelle transfrontalière (site « Cap-sédiments »)
  • Harmoniser la gestion des sédiments de dragage à l’échelle transfrontalière France/Italie
  • Tester et mettre en œuvre des solutions de pré-traitement et traitements sur les sédiments dragués
  • Créer un centre de recherche et développement en méditerranée
  • Promouvoir la production d’éco-matériaux issus de la gestion des sédiments 

Plus d'infos

Durée du projet

2017 – 2020

Coût total

1 845 860 €

Subventions européennes

1 568 981 €