Contact

Pascal Quintin Conseil Général du Pas-de-Calais
Hotel du Département, rue Ferdinand Buisson
62 018 Arras Cedex
France
Mail :
quintin.pascal@cg62.fr

Protocole d’accord de coopération entre le Comté du Kent et le Département du Pas-de-Calais

Pays : France, Royaume-Uni
Frontière(s) : France-Royaume Uni,
Thème(s) :
- Culture
- Coopération maritime
- Education, formation, langues
- Environnement, ressources, déchets
- Inclusion sociale
- Santé
- Tourisme
- Transports

Le Kent County Council et le Département du Pas-de-Calais ont officialisé en novembre 2005 une coopération qui dure depuis plus de dix ans. Entre le Kent et le Pas-de-Calais, le rapprochement semblait en effet aller de soi, les deux territoires n’étant séparés que par un mince bras de mer. Le Comté a par ailleurs un lien fixe avec la France via le tunnel sous la Manche.

Partenaires

  • Kent County Council (UK)
  • Conseil général du Pas-de-Calais (FR)

Objectifs du projet

Ce protocole d'accord affirme plusieurs objectifs. Les plus traditionnels concernent par exemple la poursuite de projets s'inscrivant dans les programmes européens ou le renforcement des liens entre les élus et les personnels des deux instances. Mais certains autres sont moins habituels : citons par exemple la promotion des liens entre les territoires et notamment la desserte ferroviaire, l'aménagement d'un centre franco-britannique au château d'Hardelot, l'établissement de coopérations ou des échanges de vues et d'expériences sur des sujets très divers (social et santé, domaine scolaire, tourisme, JO 2012, environnement…).

Cet accord devrait également permettre de développer l’intérêt et la conscience des citoyens des deux territoires sur ce qu’il se passe de part et d’autre de la Manche et souligner ainsi les similitudes des deux zones (même nombre d’habitants, paysages similaires, difficultés sociales de certaines zones…).

Difficultés rencontrées par le projet

  • Comment intégrer la population concernée ?
  • Comment amplifier les échanges ?

Solutions apportées

  • Mettre en œuvre une stratégie de communication vers les populations et les acteurs transfrontaliers essentiels
  • Etablir le partenariat dans une perspective de long terme
  • S’appuyer sur des instances opérationnelles

Recommandations

Cet accord ayant pour objet de devenir un contrat concret de coopération et d’échanges dans tous les domaines possibles, il semble donc nécessaire, dans les activités, dans les actions et dans les politiques, de faire en sorte que tout ce qui rapproche les deux territoires se concrétise par des actions transfrontalières. L’une des voies du succès de cet accord transfrontalier est la participation à des programmes transfrontaliers Interreg, dans lesquels les deux territoires sont déjà activement impliqués. Cela concerne en particulier le nouveau programme maritime Interreg IV France-Angleterre-Flandre-Pays-Bas.