Pim-Ex

Pays : France, Italie
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Italie Maritime
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Coopération maritime
- Développement économique transfrontalier

Porteur du projet : Province de Livourne

Le projet Pim-Ex vise à renforcer les échanges commerciaux entre les entreprises françaises et italiennes et à développer leurs activités économiques, principalement au sein des villes portuaires associées qui constituent de réelles frontières maritimes et des portes d'entrée entre la Corse et l'Italie.

Partenaires

  • CCI Bastia (FR)
  • les autorités portuaires de Savone, Livourne et Olbia (IT)
  • la Commune de Cagliari (IT)
  • Province de Lucca (IT)
  • Province de Massa-Carrara (IT)

Objectifs du projet

L’objectif poursuivi est de renforcer et de développer les relations d’affaires entre la région Corse et l'Italie au travers de deux aspects : Import-Export et développement des échanges de marchandises entre les ports de Haute Corse et de Toscane.
Dans ce contexte, les infrastructures de transport jouent un rôle prépondérant dans le développement économique de Bastia.

Activités du projet

  • Favoriser le développement des échanges commerciaux et des entreprises sur l'espace de coopération.
  • Création d'un observatoire transfrontalier
  • Etude pour la création de plate-formes logistiques
  • Création d'une mission d'import-export visant à développer le potentiel commercial des PME/PMI, inciter les entreprises à conquérir les marchés à l'export et favoriser les relations entre les entreprises italiennes de production et la grande distribution en Corse.
  • Création d'une ou plusieurs plateformes logisitiques: le marché de la grande distribution se développant en Italie, la création d'une plateforme (la première serait à Bastia) permettra de renforcer les échanges commerciaux, de diminuer les coûts d'approche des denrées alimentaires et d'accelérer et fiabiliser les flux.

Durée du projet

Depuis mars 2009

Coût total

2 500 000 €

Subventions européennes

1 875 000 €