Ouvrage d’infrastructure transfrontalière du CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse)

Ouvrage d’infrastructure transfrontalière du CEVA (Cornavin – Eaux-Vives – Annemasse)
Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Grand Genève,
Thème(s) :
- Agglomérations
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Services publics
- Transports

Porteur du projet : CFF (Suisse) SNCF Réseau (France)

Le projet "CEVA" (Cornavin-Eaux-Vives-Annemasse) vise à connecter les réseaux français et suisses et ainsi à répondre à l'augmentation des flux de travailleurs frontaliers (environ 160 000 français effectuant la navette chaque jour). Les infrastructures du CEVA sont la base du futur réseau Léman Express, qui deviendra le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe sur l’ensemble du bassin du Grand Genève.

Partenaires

Le projet se déroulant sur le territoire du Grand Genève, une multitude d’acteurs à différentes échelles ont été mobilisés. De chaque côté de la frontière le gestionnaire d’infrastructure ferroviaire est le maître d’ouvrage sur son territoire :

SNCF Réseau pour les 2.5 km de lignes en France et les CFF pour les 14 km de lignes en Suisse.

En outre, du côté français on compte les partenaires suivants : l’État français, la Région Auvergne-Rhône-Alpes, le Conseil Départemental de Haute-Savoie, Annemasse Agglo, le Syndicat Intercommunal d’Aménagement du Chablais (SIAC), et 5 collectivités locales (les communautés de communes Cluses Arve et Montagnes, Pays du Mont-Blanc, Faucigny Glières, Arve et Salève et Pays Rochois), ainsi que l’Office Fédéral des Transports (qui contribue à la mise en oeuvre de la partie française du réseau).

Du côté Suisse, le projet est  également porté par la République et Canton de Genève. 

Objectifs du projet

  • Faciliter la circulation des personnes et renforcer l’attractivité économique de toute la région.
  • Proposer une vraie alternative à l’automobile, qui représente aujourd'hui le moyen de transport privilégié des habitants de l'espace franco-valdo-genevois.
  • Apporter une réponse pratique et écologique aux problèmes de déplacements urbains et améliorer ainsi significativement la qualité de vie de ses futurs usagers et de tous les habitants du bassin genevois.

Activités du projet

Fiche complète CEVA

Photo © CEVA – Groupe 13.76 – O. Zimmermann et L. Fascini

Durée du projet

Lancement du projet CEVA en 2008, travaux amorcés en 2011 pour une mise en service du Léman express prévue le 15/12/2019

Coût total

234,2 millions d’euros côté français, 1,2 milliard d’euros côté suisse