"Mobilité douce trois frontières" au sein de l’agglomération du Pôle européen de développement de Longwy

"Mobilité douce trois frontières" au sein de l’agglomération du Pôle européen de développement de Longwy
Pays : France, Belgique, Luxembourg
Frontière(s) : France-Belgique, France-Luxembourg, Belgique-Luxembourg,
Territoires :
Pôle européen de développement de Longwy,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - Belgique-France-Allemagne-Luxembourg (Grande Région)
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Transports
- Espaces naturels et ruraux

Porteur du projet : IDELUX Projets publics (intercommunale belge)

Le projet "Mobilité douce trois frontières" vise à répondre à l’une des problématiques récurrentes de l’agglomération du Pôle européen de développement de Longwy (FR-BE-LUX) : l’engorgement systématique du réseau routier aux heures de pointe. En effet, plus de 120 000 belges ou français passent quotidiennement la frontière pour se rendre sur leur lieu de travail ou de formation, principalement Luxembourg-Ville et Esch-sur-Alzette. Ces flux de travailleurs frontaliers sont accentués par un transit important de fret international, ainsi que par une forte mobilité d’achat liée à la concentration de zones commerciales et sont amenés à s’intensifier.

Dans ce contexte, le projet « Mobilité douce trois frontières » propose une alternative efficace et écologique à la voiture individuelle en mettant en place un itinéraire doux majoritairement en site propre reliant les noyaux d’habitation et les principales gares du territoire sur les communes de Messancy, Athus, Longwy, Pétange et Rodange. Il offre aux habitants une voie verte sécurisée pour rejoindre à pied ou à vélo en maximum 20 minutes la gare la plus proche. Il favorise ainsi l’intermodalité entre les lieux de résidence, les nœuds de transport en commun et les pôles d’emploi. Animé par un ensemble d’acteurs proches de leurs citoyens, le projet intègre également un volet d’équipement. Des abris vélos sécurisés et des bornes de rechargement pour vélos électriques seront mis gratuitement à disposition des usagers, au niveau des gares.

Le partenariat transfrontalier est ici une véritable opportunité pour répondre à un enjeu commun d’amélioration de la mobilité des frontaliers.

Partenaires

  • Commune d’Aubange (Belgique)
  • Commune de Messancy (Belgique)
  • Commune de Pétange (Luxembourg)
  • Communauté de Communes de l'Agglomération de Longwy (France)

Objectifs du projet

  • Améliorer le cadre de vie sur l'agglomération du Pôle européen de développement de Longwy.
  • Renforcer la coopération transfrontalière en répondant pleinement aux enjeux environnementaux actuels.

Public cible

Travailleurs frontaliers principalement et habitants de la région des trois frontières de manière plus générale

Activités du projet

Le projet prévoit : 

  • La création d'un itinéraire « doux » reliant les gares frontalières de l'agglomération des Trois Frontières (Messancy, Athus, Pétange, Longwy, Lamadelaine et Rodange).
  • L’aménagement de trois tronçons de pistes cyclables continues et sécurisées : Messancy-Athus-Rodange, Pétange-Rodange et Saulnes-Longwy-Longlaville-Rodange.
  • La création de parkings vélos sécurisés et des bornes de chargement pour vélos électriques et mis gratuitement à disposition des usagers dans les différentes gares belges et françaises desservies par le nouvel itinéraire.

Du côté luxembourgeois, il est déjà prévu d'équiper la plupart des gares d'abris vélos sécurisés («Mbox») dans le cadre d'une action menée au niveau national.

Plus d'informations sur le site d'IDELUX et sur le site de la commune d'Aubange 

Durée du projet

2017 – 2021

Coût total

6 678 138 €

Subventions européennes

2 718 589 €