MisMi - Modèle intégré pour une Montagne inclusive

MisMi - Modèle intégré pour une Montagne inclusive
Pays : France, Italie
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Territoires :
Parc national de la Vanoise et Parc national Gran Paradiso,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (ALCOTRA)
Thème(s) :
- Santé
- Inclusion sociale
- Espaces naturels et ruraux

Porteur du projet : Azienda USL Val d’Aoste (Italie)

“MisMi” est un projet franco-italien portant sur le développement de services sociaux et de santé de proximité intégrés. Son objectif est la lutte contre le dépeuplement des zones de montagne et les réductions des inégalités de santé, notamment par la prévention et le suivi de l'état de santé des individus (en particulier atteints de maladies chroniques).

Partenaires

  • Azienda USL Val d’Aoste (Italie)
  • Plan de Zone Val d’Aoste (Italie)
  • Institut Mario Boella de Turin (Italie)
  • Assemblée du Pays Tarentaise Vanoise (France)
  • Institut de formation en médecine de Montagne (France)
  • Centre Intercommunal d'Action Sociale et Etablissement d'hébergement pour personnes âgées « la Maison du Soleil » d’Aime (France)
  • Etablissement d'hébergement pour personnes âgées « La Centaurée de Bozel » (France)
  • Centre hospitalier d’Albertville-Moûtiers. (France)

Objectifs du projet

Le projet repose sur deux piliers:

  • Autonomisation des personnes et des communautés du territoire
  • Utilisation de nouvelles technologies telles que les leviers d'innovation, d'amélioration de la qualité et de l'accès aux services.

Public cible

Aides-soignants, patients du territoire de Tarentaise et Vallée d'Aoste

Activités du projet

  • Analyse d'impact et développement des réseaux sociaux.
  • Intégration de “MisMi” aux formes de programmation existantes (Contrat Local de Santé en Tarentaise et Plan de Zone en Vallée d'Aoste)
  • Identification des besoins de la population et mise en œuvre des projets de promotion de la santé.
  • Services de santé de proximité basés sur la médecine d'initiative et sur l'efficacité des interventions se déroulant dans les «lieux de vie» plutôt que dans les «lieux de la maladie».
  • Interception proactive des besoins de santé par les professionnels de la santé, en particulier par les infirmières de famille et de communauté (IFEC)
  • “MisMi” entend contrer le dépeuplement des zones de montagne à travers des technologies innovantes (téléconsultation, télésurveillance, télémédecine, etc.)

Durée du projet

2017 - 2020

Coût total

1 833 012 €

Subventions européennes

1 558 058 €