MAREGOT - MAnagement des Risques de l'Erosion cotière et actions de GOuvernance Transfrontalière

MAREGOT - MAnagement des Risques de l'Erosion cotière et actions de GOuvernance Transfrontalière
Pays : Italie, France
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Territoires :
Riviera franco-italo-monégasque,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (Maritime)
Thème(s) :
- Espaces naturels et ruraux
- Coopération maritime
- Environnement, ressources, déchets
- Changement climatique, gestion et prévention des risques

Porteur du projet : Region Ligurie (Italie)

MAREGOT est un projet de coopération transfrontalière franco-italien visant à la prévention et à la gestion conjointe des risques provenant de l’érosion côtière dans la zone de coopération. Le projet stratégique envisage de mettre en œuvre un processus de planification partagée qui, grâce à une meilleure connaissance des phénomènes d'érosion et de la dynamique des littoraux, identifie des solutions d'intervention optimales pour la gestion du territoire par rapport aux caractéristiques morphologiques et hydrodynamiques de la côte.

Partenaires

  • Region Ligurie (Italie)
  • Office de l'Environnement de la Corse (France)
  • Bureau de Recherches Géologiques et Minières (France)
  • Service Départemental d'Incendie et de Secours (France)
  • Département du Var (France)
  • Conservatoire du Littoral (France)
  • Parco delle Cinque Terre (Italie)
  • Université de Gênes (Italie)
  • Région Toscane (Italie)
  • Université de Florence (Italie)
  • Consorzio LaMMA (Italie)
  • Région autonome de Sardaigne (Italie)
  • ARPA Sardegna (Italie)
  • Université de Cagliari (Italie)

Objectifs du projet

  • Améliorer les connaissances et les systèmes de surveillance et de suivi phénomènes d'érosion côtière.
  • Élaborer une stratégie conjointe d'intervention transfrontalière.
  • Planifier et programmer des interventions intégrées pour la gestion du littoral.

Activités du projet

  • Analyse des données et des systèmes de surveillance côtière existants dans les régions partenaires.
  • Définition d’une méthodologie transfrontalière pour la surveillance des côtes.
  • Amélioration de la capacité des institutions publiques à améliorer la sécurité en mer et à promouvoir, de manière conjointe, la prévention et la gestion de certains risques spécifiques pour la zone étroitement liés au changement climatique (risque hydrologique, érosion côtière, incendies).

Durée du projet

Projet initié le 1er février 2017

Coût total

4 959 419,64 €

Subventions européennes

4.215.506,69 €