Lemed-Ibex - programme européen pour le bouquetin des Alpes

Lemed-Ibex - programme européen pour le bouquetin des Alpes
Pays : France, Italie
Frontière(s) : France-Italie-Monaco,
Territoires :
Parc national du Mercantour et Parco naturale Alpi Marittime, Parc national de la Vanoise et Parc national Gran Paradiso,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Italie (ALCOTRA)
Thème(s) :
- Espaces naturels et ruraux

Porteur du projet : Parc national des Écrins (France)

Le projet de coopération transfrontalière LEMED-IBEX, d'une durée de 3 ans, vise à assurer une meilleure connaissance et une protection renforcée du bouquetin (Capra ibex) du Lac Léman à la Méditerranée.
Malgré une tendance démographique positive, de nombreux signes indiquent que l'espèce est encore vulnérable : à travers le projet, les facteurs de risque sont analysés et des stratégies de gestion adaptées au contexte local sont recherchées.

Partenaires

  • ASTERS, Conservatoire d’Espaces Naturels Haute-Savoie (France)
  • Enti di gestione della Regione Piemonte : Aree Protette Alpi Marittime e Alpi Cozie (Italie)
  • Parc national du Mercantour (France)
  • Parc national de la Vanoise (France)
  • Parco nazionale Gran Paradiso (Italie)
  • Regione Autonoma Valle d'Aosta. (Italie)

Objectifs du projet

L'objectif général du projet est de mettre en place des outils et processus partagés de gestion conservatoire du bouquetin, faisant appel a l'élaboration de protocoles innovants de suivi, à la mise en place de recommandations et de bonnes pratiques de gestion de l'espèce et de ses habitats et a des processus d'implication des acteurs socioprofessionnels et des collectivités locales.

Public cible

Scientifiques

Activités du projet

Des approches novatrices seront mises en œuvre pour atteindre les objectifs du programme :

  • Utilisation de colliers GPS pour mieux connaitre les déplacements des espèces et les corridors écologiques empruntés.
  • Partage des données en temps réel (outils informatiques open-source) et implication du public par les sciences participatives.
  • Utilisation de la génétique pour évaluer la vulnérabilité des populations animales aux dangers sanitaires.
  • Transfert de méthodes de gestion vers d'autres types de gestionnaires de populations de bouquetins.

Plus d'infos

Suivi des espèces

Durée du projet

2017 - 2020

Coût total

1 696 217, 11 €

Subventions européennes

1 441 785, 11 €