Léman express, le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d'Europe

Léman express, le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d'Europe
Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Grand Genève,
Thème(s) :
- Agglomérations
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Transports
- Services publics

Porteur du projet : Office Fédéral des Transports (Suisse) Canton de Genève et Vaud (Suisse) Région Auvergne-Rhône-Alpes

Le Léman Express est né d'une problématique majeure du Grand Genève : les déplacements transfrontaliers. En 2015, seuls 16 % des 550 000 déplacements transfrontaliers quotidiens s'effectuaient en transports en commun, faute d'une offre efficace et cohérente des deux côtés de la frontière. L’emploi de la voiture par une grande majorité de frontaliers provoquait jusqu’alors une saturation du réseau routier aux heures de pointe.

Le Léman Express relie depuis le 15 décembre 2019, 45 gares sur 230 km de lignes afin de desservir plus d’un million d’habitants, de part et d’autre de la frontière franco-suisse, à travers les cantons de Vaud et Genève ainsi que les départements de l’Ain et de Haute-Savoie. Avec 240 trains quotidiens, ce sont 50 000 passagers qui y sont attendus chaque jour.Il s’agit donc du premier RER transfrontalier franco-suisse et le plus grand réseau ferroviaire régional transfrontalier d’Europe.

La liaison entre Annemasse (CEVA : Cornavin - Eaux-Vives - Annemasse) et Genève, attendue depuis très longtemps, connecte désormais les réseaux ferroviaires français et suisse. Ce tronçon de 16 km (dont 2 km de nouvelles voies) se parcourt désormais en 22 minutes, ce qui permet d’améliorer grandement la vie des citoyens avec un gain de temps de 45 minutes par jour pour les usagers quotidiens du parcours Annemasse-Genève. Le Léman Express permet de gommer l’effet frontière dans les déplacements entre Genève et la Haute-Savoie et ainsi proposer une offre voyageurs type RER pour le Grand Genève et ses régions limitrophes.

Partenaires

Les Autorités organisatrices des Transports respectivement sur chaque territoire national sont les porteurs de l’offre de transport du Léman Express. 

Suisse : Office fédéral des transports (OFT), Cantons de Genève et Vaud
France : Région Auvergne-Rhône-Alpes

Objectifs du projet

  • Permettre à 50 000 voyageurs d'emprunter le Léman Express sur les 240 trains transfrontaliers bi-courants qui pourront circuler dans les réseaux des Cantons de Vaud et de Genève ainsi qu’en Région Auvergne Rhône-Alpes, dans l’Ain et la Haute-Savoie.

  • Proposer une vraie alternative à l’automobile, qui représente aujourd'hui le moyen de transport privilégié des habitants de l'espace franco-valdo-genevois.

  • Apporter une réponse pratique et écologique aux problèmes de déplacements urbains et améliorer ainsi significativement la qualité de vie de ses futurs usagers et de tous les habitants du bassin genevois.

Activités du projet

Fiche complète Léman Express

Plus d'infos

Plan du réseau

Durée du projet

Lancement du projet CEVA en 2008, travaux amorcés en 2011 pour une mise en service du Léman express le 15/12/2019

Coût total

Suisse : 1,2 Milliards € ; France : 234 millions €