Le maintien à domicile : intérêts stratégiques transfrontaliers

Pays : Belgique, France, Luxembourg
Frontière(s) : France-Belgique, France-Luxembourg, Belgique-Luxembourg,
Territoires :
Grande Région,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - Grande Région
Thème(s) :
- Inclusion sociale
- Santé
- Services publics
- Education, formation, langues

Porteur du projet : Le Département des affaires sociales et hospitalières de la Province du Luxembourg (Belgique) et l’Association pour le développement des emplois familiaux (ADEF, France)

Les professions autour de l’accompagnement et de l’aide aux personnes dépendantes souffrent d’une certaine méconnaissance. Le sentiment d’isolement et de solitude est un phénomène dont souffrent de manière flagrante les personnes dépendantes et les aidants qui les accompagnent.

Ce constat réalisé lors d’un premier projet d’étude Interreg a permis la mise en place d’un second projet Interreg "Le maintien à domicile : intérêts stratégiques transfrontaliers". La première enquête a notamment montré le fort sentiment d’isolement et de solitude non seulement des personnes dépendantes, mais aussi des aidants qui les accompagnent, que ce soit en France, au Luxembourg ou en province de Luxembourg. C’est pourquoi des formations ont été données pour permettre de sortir de l’isolement les aidants, mais aussi pour leur permettre d’intervenir de manière plus sécurisée et de mieux gérer les situations difficiles.

Le second projet "Maintien à domicile" se structure autour de 3 axes :
- La mise en place d’actions visant à rompre l’isolement des personnes dépendantes et des aidants non professionnels.
- L’organisation de conférences-débats transfrontalières.
- La valorisation du métier.

Partenaires

  • Agence nationale des services à la personne (ANSP, France)
  • Aide à domicile en milieu rural (ADMR, France)
  • Association Départementale d'Aide aux Personnes Agées et aux Handicapés des Ardennes (ADAPAH, France)
  • Fondation de France (France)
  • Lycée professionnel régional de Darche (France)
  • Association l’Esprit tranquille (France)
  • Association d’aide à domicile du Pays Haut (AMDPH, France)
  • Région wallonne (Belgique)
  • ASBL Aidants proches (Belgique)
  • Athénée royale d’Athus (Belgique)
  • Centre public d’action sociale d’Hotton (CPAS, Belgique)
  • Centrale de services à domicile de la province de Luxembourg (CSD, Belgique)
  • Aide et soins à domicile (HELP, Luxembourg)
  • Office d’aide aux familles luxembourgeoises (OAFL, Luxembourg)
  • Comité subrégional de l’emploi et de la formation (CSEF, Luxembourg)
  • Mission régionale pour l’emploi (MireLux, Luxembourg)

Objectifs du projet

  • Amélioration de la qualité de la prise en charge du bénéficiaire, tout en créant du lien social autour des personnes dépendantes et des acteurs non professionnels qui s’investissent dans leur accompagnement.
  • Renforcement de l’attractivité du métier.

Durée du projet

du 01/01/2012 au 30/06/2015

Coût total

162 962,65 €

Subventions européennes

73 333,19 €