La "Voie Verte du Grand Genève"

La "Voie Verte du Grand Genève"
Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Grand Genève,
Thème(s) :
- Agglomérations
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Environnement, ressources, déchets
- Transports

Porteur du projet : Annemasse Agglo (France)

la "Voie Verte du Grand Genève" fait partie du plan d’agglomération de 1ère génération signé le 5 décembre 2007 par les membres du Comité régional franco-genevois (CRFG). C’est un projet sur plusieurs années dont les travaux ont commencés en 2010 et s’achèveront en 2025. Des premiers petits tronçons ont été réalisés de part et autre de la frontière.

C’est le 27 avril 2018 que le tronçon transfrontalier de 5 km entre la future gare de Genève Eaux-Vives et la gare d’Annemasse a été inauguré. Cela permet ainsi de traverser Annemasse Agglo sur 12km de Bonne à la Gare de Genève Eaux-Vives (cf. plan dans la fiche en lien).

A terme cependant, la voie verte sera étendue de Genève jusqu’à Saint-Genis-Pouilly dans l’Ain et atteindra 37 km dont 21 km côté Suisse et 16 km côté français

Partenaires

La maîtrise d’ouvrage du tronçon entre Genève Eaux-Vives et Bonne a été partagée entre huit acteurs:

  • Annemasse Agglo est le maître d’ouvrage de la construction des voies et passerelles, incluant le tronçon en Suisse passant au-dessus de la ligne CEVA du Léman Express (cf. Convention 2017/01).
  • Les 6 communes traversées par la voie verte (Ambilly, Annemasse, Bonne, Cranves-Sales, Gaillard et Vétraz-Monthoux) ont quant à elles pris en charge l’aménagement paysager bordant la voie.
  • Enfin, le Syane, Syndicat des énergies et de l’aménagement numérique de la Haute-Savoie, a pris en charge l’éclairage public. 

Objectifs du projet

  • Permettre aux usagers de se rendre au travail et à l’école et ainsi offrir une alternative aux déplacements motorisés en ville, surtout sur les courtes distances, en particulier en vélo.
  • Améliorer la qualité de l'air et la qualité de vie des habitants du Grand Genève

Activités du projet

Désormais, les habitants du territoire peuvent rejoindre la gare des Eaux-vives au départ de la gare d’Annemasse en vélo en seulement 20 minutes sur un parcours sécurisé.
Il est à noter que sur une partie de son trajet, la voie verte se situe au-dessus des voies du Léman Express. Les deux projets sont ainsi intégrés dans une même stratégie d’aménagement qui bénéficie aux habitants du territoire du Grand Genève et notamment aux travailleurs transfrontaliers. 
A titre d’exemple, un comptage a été effectué en octobre 2018 entre 6h30 et 8h30 et 17h00 et 19h00 sur le tracé de la voie verte qui couvre la ligne du CEVA. 800 cyclistes le matin et près de 1000 le soir ont ainsi été comptabilisés sur les axes menant à la frontière en augmentation de plus de 80% par rapport à 2017. 

Fiche complète "voie verte du Grand Genève"

Durée du projet

2010-2025

Coût total

5,8 millions d’euros