InvaProtect

InvaProtect
Pays : Allemagne, France, Suisse
Frontière(s) : France-Allemagne, France-Suisse, Allemagne-Suisse,
Territoires :
Région métropolitaine trinationale du Rhin supérieur,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - France-Allemagne-Suisse (Rhin supérieur)
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Espaces naturels et ruraux

Porteur du projet : Centre de technologie agricole Augustenberg (DE)

La culture et les milieux naturels des vergers et des vignes du Rhin supérieur sont menacés par plusieurs espèces invasives. Le projet InvaProtect prévoit la réalisation d’une étude visant à analyser la propagation des espèces invasives sur ce territoire. Les partenaires français, allemands et suisses étudient ensemble comment la protection des espèces menacées peut être assurée à l’échelle transfrontalière.
Les mesures respectueuses de l’environnement dites “de protection intégrée” seront proposées aux viticulteurs et arboriculteurs de la région afin d’assurer une meilleure rentabilité économique de leur production.

Partenaires

Le projet est soutenu par une trentaine de partenaires, dont 12 allemands, 11 français et 7 suisses.

Parmi eux :

Objectifs du projet

  • Protéger d’une manière durable des végétaux contre les bioagresseurs invasifs dans les vergers et les vignes du Rhin supérieur (notamment contre la Drosophila suzuki)
  • Etudier la propagation et la dynamique de progression des bioagresseurs invasifs
  • Développer et mettre en œuvre des mesures de protection intégrée des plantes en tenant compte du maintien et du développement des espèces sauvages
  • Assurer la rentabilité économique des productions arboricoles et viticoles

Public cible

Viticulteurs et arboriculteurs du Rhin Supérieur

Activités du projet

  • Développement un monitoring transfrontalier des bioagresseurs invasifs, tels que la Drosophila suzukii, la Metcalfa pruinosa ou la Halyomorpha halys
  • Développement d’un modèle de prévision intégré dans les services transfrontaliers de données géo-référencées et dans les plateformes internet de prévision
  • Publication des résultats du monitoring sur internet, à disposition des conseilleurs et producteurs régionaux
  • Communication des résultats lors des évènements, des expositions ou des congrès d’agriculture

Plus d'infos : http://www.ltz-bw.de

Durée du projet

01/01/2016 – 31/12/2018

Coût total

4 236 535.78 €

Subventions européennes

1 983 267.89 €