Interconnexion électrique Baixas (Pyrénées orientales) – Santa LLogia (Catalogne)

Pays : Espagne, France
Frontière(s) : France-Espagne-Andorre,
Territoires :
Espace catalan transfrontalier, Eurorégion Pyrénées-Méditerranée,
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Energies

Porteur du projet : Inelfe (Interconnexion Electrique France-Espagne) : RTE – Réseau de Transport d’Électricité (France) ; REE – Red Eléctrica de España

Inaugurée en février 2015 à Montesquieu-des-Albères dans les Pyrénées-Orientales, une interconnexion électrique de 320 000 volts relie la France et l’Espagne sur 64 km. Cette ligne très haute tension (THT) permet de renforcer la sécurité d’approvisionnement électrique des deux pays tout en intégrant davantage la production des énergies renouvelables.

Cette liaison à très haute tension qui relie les communes de Santa Llogaia (Catalogne) et Baixas (Pyrénées orientales) est entièrement souterraine. Elle permet de doubler le niveau d’interconnexion entre la France et l’Espagne, qui passe ainsi de 1400 MW à 2800 MW. Cette ligne souterraine est un projet unique au monde, qui utilise pour la première fois la technologie de la station de conversion (qui transforme le courant alternatif en courant continu). Le projet promeut une énergie durable avec 181 engagements environnementaux et 1 million de tonnes de CO2 économisées grâce à une meilleure utilisation des énergies renouvelables.

L’interconnexion électrique peut être davantage utilisée en direction de la France en hiver pour couvrir les pics de consommation. En été, ces flux d’électricité peuvent s’inverser en direction de l’Espagne afin de satisfaire entre autres les besoins de climatisation dans ce pays. Trois ans de travaux et 700 millions d’euros d’investissements auront été nécessaires pour connecter la péninsule ibérique avec l'ensemble du système électrique européen.

Partenaires

  • EIFFAGE
  • SAG THEPAULT
  • Prysmian Group
  • Siemens

Objectifs du projet

  • Bénéficier de l’électricité la plus compétitive
  • Assurer une plus grande sécurité d’approvisionnement énergétique
  • Valoriser les énergies renouvelables dans une perspective de transition énergétique

Activités du projet

2008 : lancement du projet

1er octobre 2008 : fondation de la société Inelfe par RTE et REE, à parts égales

2012 : démarrage du chantier

2015 : mise en service de l’interconnexion (dossier internet du projet)

Durée du projet

2008-2015

Coût total

700 millions €

Subventions européennes

225 millions €