GREENLINKS - Maillage de voies vertes au sein de l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai

GREENLINKS - Maillage de voies vertes au sein de l'Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Territoires :
Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Wallonie-Vlaanderen
Thème(s) :
- Aménagement du territoire et urbanisme
- Environnement, ressources, déchets
- Tourisme
- Transports

Porteur du projet : IDETA - Intercommunale pour le développement économique (BE)

Le projet GREENLINKS vise à créer un maillage de voies vertes au sein du triangle Lille-Kortrijk-Tournai. Ce réseau doit relier les différentes communes de l’Eurométropole et compléter les réseaux existants dans les trois versants. Il permet de favoriser le déplacement des populations et l’utilisation du vélo pour les trajets domicile-travail. L’Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai souhaite s’inscrire sur la scène européenne en matière de randonnées pédestre, cycliste et équestre.

Partenaires

  • Direction générale opérationnelle Route et bâtiments
  • Lille Métropole Communauté Urbaine
  • Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai
  • Westtoer

Objectifs du projet

Les opérateurs souhaitent renforcer la connexion par mode doux des 3 villes principales de l’Eurométropole. De cette manière, il s'agit de relier les 3 versants selon une approche commune (aménagements de sol, traitement paysager) et inscrire ce réseau comme une étape incontournable du réseau européen « Eurovelo », plaçant cette dernière sur l’Eurovelo 5 reliant Londres à Brindisi via Bruxelles, Luxembourg et Rome.

La démarche intégre également le développement de services de qualité sur ou à proximité immédiate des nouveaux réseaux. L’offre de randonnées sera diversifiée et permettra de capter de nouveaux types de publics.

Activités du projet

1. Aménagement et valorisation du réseau de voies vertes

  • Liaison du triangle Lille-Kortrijk-Tournai : les itinéraires prévus permettent aux randonneurs d’exploiter de manière continue les itinéraires de voies vertes équipés par les trois régions et de se rendre, sans rupture de voie, de l’une des trois villes aux deux autres.
  • Préservation de la trame verte et bleue : promotion du comportement éco-compatible propre à l’utilisation de modes de déplacement doux et incitation à découvrir les milieux naturels préservés.

2. Equipement du réseau vélo :

  • Assurer la continuité des réseaux à travers l’aménagement des voies structurantes de l’Eurométropole (voies vertes et Ravel) ;
  • Equiper le réseau vélo en lien avec le réseau structurant ;
  • Amorcer la connexion de l’Eurométropole à la couronne verte de Bruxelles, à travers le Ravel ;
  • Inscrire l’Eurométropole dans la dynamique des réseaux vélo européens : l’Eurovélo 5 Londres-Rome.

3. Personnel, communication et certification :

  • Mise en œuvre des actions et coordination ;
  • Réalisation d’une plaquette de communication en fin de projet afin de faire valoir la qualité du projet et la présentation des réalisations.

Durée du projet

01/04/2011 – 30/09/2014

Coût total

4.573.000 €

Subventions européennes

1.161.500 €