Covoiturage et mobilité au sein du bassin lémanique, entre la France et la Suisse

Covoiturage et mobilité au sein du bassin lémanique, entre la France et la Suisse
Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Grand Genève,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Suisse
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Transports
- TIC, télécommunications et services postaux

Porteur du projet : Groupement local de coopération transfrontalière transports publics (GLCT TP)

Le projet « Covoiturage et mobilité autour du bassin lémanique » promeut la pratique du covoiturage auprès des habitants et travailleurs du bassin lémanique.
On dénombre en effet plus de 88 000 frontaliers, navetteurs sortant de France vers le bassin lémanique chaque jour ! Trois actions ont été mises en oeuvre : création d’un service de covoiturage (mise en relation des conducteurs et des passages), renforcement des infrastructures adaptées (aires de covoiturage par exemple) et création d’une plateforme internet (covoiturage-leman.org).

Partenaires

  • Conseil départemental de Haute-Savoie (France)
  • Conseil départemental de l’Ain (France)
  • Canton de Vaud (Suisse)
  • Canton du Valais (Suisse)
  • Association Chablais Région (Suisse)
  • République et Canton de Genève (Suisse)

Objectifs du projet

L’initiative a pour objectif de trouver des solutions pour fluidifier le trafic des réseaux routiers tout en préservant la qualité de vie et l’attractivité du bassin de vie lémanique.

Public cible

Habitants et travailleurs du bassin lémanique.

Activités du projet

  • Organisation d’un service transfrontalier de covoiturage : Le site internet propose un moteur de recherche qui centralise toutes les offres de trajets covoiturage du bassin lémanique. La plateforme internet s’appuie sur les offres locales déjà existantes (Ziplo, covoiturage74, covoiturage 01…).
  • Création d’aires de covoiturage transfrontalier.

Consulez le site : www.covoiturage-leman.org

Durée du projet

Site internet mis en ligne en septembre 2015.