Contrat de rivière Semois-Semoy

Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IIIA - France-Wallonie-Flandres
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Fleuves et rivières
- Tourisme

La Semois (aussi orthographiée Semoy en France) est une rivière dont le bassin est situé entre le département des Ardennes (France) et la Région wallonne (Belgique).
Ce projet s'inscrit dans la continuité du "Contrat de rivière pour le bassin de la Semois" belge. Ce premier contrat de rivière est marqué par la dimension transfrontalière du projet dans le cadre du programme Interreg II Wallonie – Champagne - Ardenne. Semois belge et Semoy française sont désormais unies dans une approche commune. Le project actuel "Contrat de rivière Semoy-Semois" est donc la continuité de ce premier projet.

Objectifs du projet

  • Le premier objectif général poursuivi est celui d'un contrat de rivière, à savoir la restauration environnementale d'une rivière et de son bassin versant tout en poursuivant une approche participative en tenant compte des fonctions et usages de l'eau.
  • Le second objectif général est de montrer les apports de ce type de gestion transfrontalière en réponse à l'application de la Directive cadre européenne à traversles plans de gestion de sous-bassin, et les effets d'une décentralisation dans le domaine de l'eau s'appuyant sur une approche participative.

Activités du projet

  • Action 1 : Coordination

Poursuite et consolidation du partenariat transfrontalier mis en place dans le cadre d’Interreg II Semois / Semoy.

  • Action 2 : Communication

Le Contrat de Rivière Semois / Semoy fort de son expérience et des données récoltées tout au long des années de gestion, d’entretien et d’étude qui ont été entrepris sur le Bassin Versant, possède une source de données intéressantes. Faire partager ce savoir nécessite la mise en place d’une communication importante qui se décline à travers une série d’actions à l’intention de différents publics. Il s’agit également de mieux informer et de sensibiliser les acteurs du bassin à des comportements plus respectueux de la rivière et de l’environnement.

  • Action 3 : Amélioration des connaissances

Série d’études complémentaires destinées à améliorer les connaissances concernant le fonctionnement de la rivière Semois - Semoy et de ses affluents. La collecte et la mise à jour des données déjà existantes et des nouvelles données acquises permettront d’appréhender l’impact du Contrat de Rivière Semois - Semoy sur le Bassin Versant. Il sera essentiellement question d’assurer un suivi de la qualité des cours d’eau concernant les aspects physico-chimiques, biologiques, hydrauliques, physiques.

  • Action 4 : Entretien écologique des cours d'eau

La gestion écologique des cours d’eau est une action prioritaire dans les deux contrats de rivière. En fonction des réalités spécifiques aux deux parties du bassin, les modalités de mise en œuvre s’appuient sur les services déjà existants.

  • Action 5 : Activités touristiques

Le bassin versant transfrontalier trouve de par la qualité de son territoire et suite à la réalisation du programme Interreg II, une vocation touristique importante. Les activités touristiques sont plus importantes côté wallon que côté France. Le programme Interreg III complète les premières actions d’Interreg II et vise à rééquilibrer de part et d’autre de la frontière, cette fonction de la rivière.
Action 6 : Observatoire du paysage
Le bassin versant de la Semois / Semoy a subi dans les années 50, une évolution importante de son paysage (enfrichement, coupes à blanc en France, enrésinements en Belgique, construction, équipements publics, bâtiments industriels, campings, …). Pour le moment aucun outil n’existe pour suivre et évaluer l’impact de telles actions. Une réponse sera apportée par la méthodologie française d’observatoire du paysage qui sera mise en application dans les deux pays.

  • Action 7 : Gestion et entretien de la plaine alluviale et des affleurements rocheux

En lien avec l’observatoire des paysages, des actions de recomposition des paysages, de restauration et de mise en valeur de points de vue seront menées de part et d’autre.

Durée du projet

2002-2005