CIS2T - Cellule d'Intelligence Stratégique Territoriale et Transfrontalière

Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Wallonie-Vlaanderen
Thème(s) :
- Développement économique transfrontalier
- Recherche et innovation
- TIC, télécommunications et services postaux

Porteur du projet : IDETA

Les partenaires accompagnent les TPE et PME dans leur démarche d’intelligence stratégique sur la zone frontalière afin d’accroître leur compétitivité. D’autre part, ils soutiennent les territoires de l’Aisne, du Nord de France et de Wallonie dans le renforcement de leur développement économique et social à l’échelon transfrontalier grâce à l’intelligence territoriale.
Les territoires impliqués dans le projet peuvent ainsi se développer dans le respect des compétences et des savoir-faire locaux tout en favorisant l’innovation et l’émergence de nouveaux projets. Il s’agit à plus long terme de leur permettre de mieux connaître puis de maîtriser leur économie pour gagner en compétitivité ainsi qu’en réactivité face à un changement d’environnement.

Partenaires

  • Chambre de commerce et d'Industrie Région Nord de France
  • Chambre de Commerce et d’Industrie Territoriale de l’Aisne
  • Conseil général de l'Aisne
  • Région Picardie
  • Région Wallonne

Public cible

Le projet s’adresse à deux types d’entreprises : les "débutantes" en matière d’intelligence économique et les "expertes".

Activités du projet

Quatre secteurs d’activité stratégiques pour le développement économique et social de la zone transfrontalière sont ciblés : nutrition-santé, logistique-transports, valorisation et recyclage des déchets, textiles-nouveaux matériaux.
Une fois sensibilisées au concept d’"intelligence stratégique", les entreprises, accompagnées par des experts dans le cadre de ce projet, peuvent mettre en place à leur tour des démarches d’intelligence stratégique ou solliciter la réalisation de missions de renseignement économique afin d’accroître leur développement et leur présence sur la scène économique transfrontalière, européenne voire internationale.

Durée du projet

Juillet 2012-Décembre 2014

Coût total

797 276 €

Subventions européennes

402 638 €