Contact

Ville de Mouscron
Belgique

Lien(s)

BiPS - Biodiversité Périurbaine de Stadsrand

Pays : Belgique, France
Frontière(s) : France-Belgique,
Territoires :
Eurométropole Lille-Kortrijk-Tournai,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Wallonie-Vlaanderen
Thème(s) :
- Changement climatique, gestion et prévention des risques
- Environnement, ressources, déchets
- Espaces naturels et ruraux
- Logement, habitat, foncier
- Agglomérations
- Education, formation, langues

Porteur du projet : Ville de Mouscron

Ce projet vise à mettre en place un outil commun d’évaluation continue de la gestion de la biodiversité et de l’espace rural périurbain, par rapport à des critères du développement durable qui sont l’écologie, l’économie, les aspects sociaux et culturels.
Ce projet a pour but d’être une plateforme transfrontalière d’échanges, de démonstrations et d’évaluations des techniques de gestion écologique et d’aménagement des espaces naturels et agricoles périurbains.
Le projet s'étend sur le territoire péri-urbain autour de Lille, Tournai, Kortrijk, Ieper et Roeselare. Le projet s’inscrit dans une démarche plus globale de trame verte - trame bleue initiée à l’échelle de l’Aire métropolitaine (Métropole du Nord centrée autour de Lille). Il permet une connectivité des paysages et une mutualisation des méthodes d’aménagement et de gestion sur le territoire métropolitain, par des actions concrètes d’échanges et de démonstrations. Ce territoire se caractérise par une urbanisation forte et une périurbanisation de l’agriculture, le tout avec une nécessité de préserver et de développer l’espace naturel.

Partenaires

  • Ville de Comines-Warneton
  • Commune d’Estaimpuis
  • HD Gestion (anciennement Hainaut Développement)
  • Espace Naturel Lille Métropole
  • Province de Flandre Occidentale
  • Parc Régional des West-Vlaamse Heuvels
  • Service Public de Wallonie-Direction Générale Opérationnelle « Agriculture, Ressources Naturelles et Environnement » (DGO3)
  • Instituut voor Natuur- en Bosonderzoek
  • Conseil Régional du Nord Pas de Calais dir. Environnement – Observatoire Régional de la Biodiversité

Objectifs du projet

Mettre en place un outil transfrontalier d’observation, d’évaluation, de concertation, d’échange, de formation, de sensibilisation, de communication, d’étude, de coordination et de démonstration sur le thème central de la biodiversité.
L'objectif est de visualiser l’impact des actions humaines sur l’environnement, la faune et la flore, et notamment l’effet du réchauffement climatique sur ces deux derniers éléments.

Activités du projet

  • Observation et évaluation de la biodiversité en fonction des critères du développement durable

Développement de critères communs d’évaluation, accord sur une méthodologie commune d’évaluation des actions passées, présentes et futures.
Etat des lieux de la situation en matière d’espace naturel périurbain: rassemblement des données, recherches sur le passé, liste des actions présentes, cartographie commune.
Communication et diffusion des données.

  • Formations bilingues transfrontalières

Initiation linguistique (au français et au néerlandais), Perfectionnement technique / formation bilingue des techniciens et des guides au vocabulaire technique et thématique (écosystème, aménagement du territoire, faune et flore, etc.), Formation sur site et échange des guides et gestionnaires de la Nature (formation à l’animation sur des sites « étrangers »), Création d‘une base de données de guides transfrontaliers et finalisation d’un lexique (type wikipedia bilingue), Analyse du statut de bénévole dans les structures.

  • Sensibilisation et éducation

Développement de brochures communes bilingues.
Traduction et diffusion de brochures thématiques existantes : mutualisation.
Upgrading bilingue de la signalétique locale.
Développement d’animations thématiques, d’outils (mallette pédagogique, etc.), de sensibilisation et d’actions de sensibilisation.
Mise en réseau des gestionnaires, ménageurs, guides, animateurs, associations ou bénévoles des centre d’accueil, d’initiation ou d’interprétation à la Nature.

  • Campagnes transfrontalières « biodiversité périurbaine »

Ces projets concrets doivent illustrer et tester les méthodes d’évaluation et de sensibilisation mises en commun.
Sélection de 3 espèces faunistiques et floristiques, thèmes ou milieux cibles.
Rassemblement des données sur les espèces, thèmes ou milieux.
Etablissement d’études spécifiques et workshops thématiques.
Campagnes pilotes et démonstratives d’aménagement/gestion pour favoriser la biodiversité ciblées sur ces thèmes ou milieux.
Echanges d’expériences techniques ou de terrains

Durée du projet

Du 01/09/2009 au 31/08/2013

Coût total

1 795 760 €

Subventions européennes

907 815 €