Avec la plateforme G²AME, le Grand Genève met en place un suivi transfrontalier de la pollution de l'air

Avec la plateforme G²AME, le Grand Genève met en place un suivi transfrontalier de la pollution de l'air
Pays : France, Suisse
Frontière(s) : France-Suisse,
Territoires :
Grand Genève,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - France-Suisse
Thème(s) :
- Changement climatique, gestion et prévention des risques
- Environnement, ressources, déchets
- Observation

Porteur du projet : Groupement Local de Coopération Transfrontalière du Grand Genève

Un outil innovant permettant de suivre la pollution de l’air à l’échelle transfrontalière a été mis en place à l'automne 2015 par les partenaires du territoire du "Grand Genève".

La plateforme G²AME (Grand Genève Air Modèle Emissions) permet une analyse harmonisée des émissions polluantes afin de pouvoir, à terme, mieux la maîtriser et protéger ainsi la santé de la population.

« La qualité de ce travail en partenariat démontre que nous avons tout à gagner avec une collaboration transfrontalière exemplaire, avec l’objectif de mieux protéger la santé des habitants de notre bassin partagé ! » a rappelé Luc Barthassat, conseiller d’Etat du Canton de Genève chargé du département de l’environnement, des transports et de l’agriculture (DETA).

Partenaires

  • Air Rhône-Alpes (France)
  • République et Canton de Genève (Suisse)
  • Canton de Vaud (Suisse)
  • Partenaires du GLCT Grand Genève :

Région Rhône-Alpes, Départements de l'Ain et de Haute-Savoie, ARC syndicat mixte, République française, Ville de Genève, Confédération suisse, Cantons de Genève et de Vaud, District de Nyon), Comité régional franco-genevois (CRFG) et Association des communes genevoises (ACG).

Objectifs du projet

Le Projet d’agglomération franco-valdo-genevois s’est fixé comme objectif de «maîtriser les émissions et les concentrations de polluants et de gaz à effet de serre». Sur cette base, en novembre 2012, un «Bilan de la qualité de l’air dans le Grand Genève» mettait en perspective des pistes concrètes d’amélioration et proposait la mise en œuvre d’outils pour y parvenir.
C’est dans ce contexte que le projet G²AME (Grand Genève Air Modèle Emissions) a vu le jour. Avec le soutien financier du programme Interreg IV France-Suisse, il a permis de poser les bases pérennes d’une stratégie transfrontalière harmonisée en matière d’amélioration de la qualité de l’air du territoire.

Les spécialistes d’Air Rhône-Alpes, du Canton de Genève et du Canton de Vaud ont ainsi intensifié leur collaboration afin de mettre au point un outil de cartographie de la qualité de l’air. Il s’appuie sur une cartographie des émissions harmonisée à l’échelle transfrontalière et modélise l’évolution de la pollution en prenant en compte les mouvements des masses d’air. L’outil permet de déterminer quelles sont les sources de pollution dans le Grand Genève, quel air est respiré par les habitants et constitue une aide à la prise de décision (grâce à une modélisation de la qualité de l’air en 2020 et 2030).

Activités du projet

L’outil G²AME est capable de : 

  • Fournir une information cartographique sur la situation actuelle de la qualité de l’air, en tous points du territoire transfrontalier
  • Prévoir l’évolution de la qualité de l’air sur plusieurs années
  • Modéliser l’impact des équipements futurs du périmètre du Grand Genève et mesurer l’efficacité de mesures d’assainissement

Plus d'informations sur le site du Grand Genève.

Durée du projet

Harmonisation des inventaires d’émissions en juin 2013, lancement de l’outil en septembre 2015.

Coût total

487 000 € (349 000 € de fonds français et 138 000 € de fonds suisse)

Subventions européennes

226 000 €