Atmo-IDEE

Pays : Allemagne, France
Frontière(s) : France-Allemagne,
Territoires :
Eurodistrict Strasbourg-Ortenau,
Programme(s) européen(s) :
Interreg IVA - Rhin supérieur
Thème(s) :
- Changement climatique, gestion et prévention des risques
- Environnement, ressources, déchets

Porteur du projet : ASPA Alsace

Le projet Atmo-IDEE évalue l’impact sur la qualité de l’air de nouvelles installations industrielles et infrastructures routières sur l’Eurodistrict Strasbourg-Ortenau.

La perception des responsabilités relatives aux différentes sources de pollution locales existantes sur la qualité de l'air respiré diverge selon les interlocuteurs (administrations, collectivités, organisations citoyennes, exploitants industriels, experts, etc.). L'enjeu du projet est donc de construire de part et d'autre du Rhin une vision partagée sur les rejets atmosphériques dans l'espace transfrontalier avec concertation entre les autorités instructrices, les collectivités, les associations représentatives de la société civile, les entreprises et les experts.

Les experts locaux de la mesure de la pollution de l'air, du recensement des émissions des polluants et de la modélisation de l'atmosphère mesurent, inventorient et construisent une base de données commune transrhénane. Celle-ci servira, à travers une procédure de prévention, de socle partagé d'analyse et de débats publics, pour les bureaux d'études, associations citoyennes, collectivités locales, administrations publiques et industries dans l'Eurodistrict Strasbourg-Ortenau.

Partenaires

  • Eudistrict Strasbourg-Ortenau (France-Allemagne)
  • Commune de Kehl (Allemagne)
  • Landesanstalt für Umwelt, Messungen und Naturschutz Baden-Württemberg (Allemagne)
  • ASPA Alsace (France)
  • Communauté urbaine de Strasbourg (France)
  • Université de Strasbourg (France)
  • NumTech (France)

Objectifs du projet

  • Assurer un développement durable de l'espace du Rhin supérieur
  • Encourager les mesures de protection et d’amélioration de la qualité des ressources naturelles et favoriser leur utilisation durable

Activités du projet

  • Campagnes de mesures chimiques
  • Campagnes de mesures météorologiques
  • Inventaire des émissions
  • Modélisation urbaine
  • Elaboration de bases de données communes atmosphériques

 

 

Durée du projet

2012-2014

Coût total

741 594 €

Subventions européennes

370 797 €