Amélioration de l’information des travailleurs transfrontaliers dans les zones frontalières européennes

Pays : Allemagne, Bulgarie, Danemark, Espagne, France, Grèce, Portugal, Suisse
Frontière(s) : Bulgarie-Grèce, France-Allemagne, Allemagne-Danemark, Allemagne-Pays Bas, Allemagne-Suisse, Belgique-Pays-Bas, Danemark-Suède, Espagne-Portugal, France-Suisse,
Thème(s) :
- Développement économique transfrontalier
- Emploi
- Services publics

Porteur du projet : Association des Régions Frontalières Européennes (ARFE)

Le projet se concentre spécifiquement sur les barrières dans les zones frontalières européennes, concernant l’accès aux marchés de l’emploi voisins, en mettant le focus sur les différents règlements relatifs à la sécurité sociale et les impôts. Dû à leur situation périphérique et aux différences de sécurité sociale, de législation, de langues et de cultures, les zones frontalières font face à des défis particuliers, notamment concernant l’information aux navetteurs transfrontaliers.

Partenaires

  • EUREGIO (DE/NL)
  • Region Sønderjylland-Schleswig (DE/DK)
  • Euroregion Nestos-Mesta (GR/BG)
  • Region Extremadurra (ES/POR)
  • Maison de l’Emploi et de la Formation du Pays de Saint-Louis - Trois Frontières et du Pays du Sundgau (FR/DE/CH)
  • Euregio Scheldemond (NL/BE)
  • Euregio Maas-Rhein (DE/NL/BE)

Objectifs du projet

Dresser la liste des obstacles qui empêchent le développement de l'emploi transfrontalier en Europe et formuler une série de recommandations auprès des décideurs politiques aux échelons européen et nationaux pour l’amélioration des services de consultation pour les navetteurs transfrontaliers.

Public cible

Travailleurs transfrontaliers, institutions européennes

Activités du projet

Le projet comporte trois phases :

  • Etude de base et échanges d'expériences
  • Analyse de la situation actuelle et formulation de recommandations
  • Dissémination et communication

Durée du projet

1 décembre 2011 – 31 décembre 2012

Coût total

162 147 €

Subventions européennes

129 718 €