A(l)qua - Alzette, objectif Qualité : Dépollution de la rivière transfrontalière

A(l)qua - Alzette, objectif Qualité : Dépollution de la rivière transfrontalière
Pays : France, Luxembourg
Frontière(s) : France-Luxembourg,
Territoires :
Alzette-Belval,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - Belgique-France-Allemagne-Luxembourg (Grande Région)
Thème(s) :
- Environnement, ressources, déchets
- Espaces naturels et ruraux
- Fleuves et rivières

Porteur du projet : Syndicat Intercommunal à Vocation Multiple (SIVOM) de l'Alzette (FR)

La rivière transfrontalière Alzette, constituant un fil conducteur entre la France et le Luxembourg, est considérée comme l’une des rivières les plus polluées de la région. Outre la pollution sidérurgique, une importante pollution organique est causée par le rejet d’eaux usées dans la rivière. Le projet “A(l)qua – Alzette, Objectif Qualité” vise à réduire ces pollutions ainsi qu'à limiter les risques d’inondations sur son bassin.
Les rivières ne connaissent pas de frontières et les efforts d’épuration de l’eau seraient vains sans des mesures prises de part et d'autre de la frontière. Ce projet, représentant un investissement important, permet de réunir les efforts des différents acteurs à l’échelle transfrontalière afin d’aménager le bassin de la rivière et de déterminer les sources des contaminations chimiques.

Partenaires

  • GECT ALZETTE BELVAL
  • Ville d’Esch-sur-Alzette (LU)
  • Communes de Bettembourg, Kayl, Mondercange, Roeser, Sanem, Schifflange (LU)
  • BioMonitor sàrl (FR)
  • Contrat de rivière du Bassin supérieur de l’Alzette (LU)
  • Ministère du Développement durable et des Infrastructures - Administration de la Gestion de l'Eau (LU)
  • Université de Lorraine, Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC) UMR 7360 CNRS – ImpactE 12 (FR)

Objectifs du projet

  • Augmenter la qualité de l’eau de la rivière Alzette
  • Réduire la charge polluante d’origine urbaine
  • Relier toutes les habitations à la station d’épuration
  • Recréer des espaces naturels de qualité
  • Sensibiliser le public à l’importance de la protection de la rivière

Activités du projet

Le projet comprend trois volets :

  • Assainissement côté français – construction de nouveaux réseaux à Thil, Russange, Rédange, Audun-le-Tiche et Villerupt
  • Aval de la rivière, côté luxembourgeois – opération de renaturation des berges
  • Recherche des sources de pollution – étude sur les micropolluants conduite par un bureau d’étude indépendant en coopération avec l’Université de Lorraine

Durée du projet

01/01/2017 – 30/06/2020

Coût total

9 404 422,00 €

Subventions européennes

3 715 153,00 €