ALARM - Pour une sécurité sans frontières

ALARM - Pour une sécurité sans frontières
Pays : France, Belgique
Frontière(s) : France-Belgique,
Programme(s) européen(s) :
Interreg VA - Belgique-France (France-Wallonie-Vlaanderen)
Thème(s) :
- Sécurité, police
- Services publics

Porteur du projet : Service départemental d’incendie et de secours (SDIS) du Nord

Le projet “ALARM“ succède à un projet Interreg IV FWV baptisé “APPORT“ (Aide à la Préparation des Plans Opérationnels des Risques Transfrontaliers). Lancé en 2010 à l’initiative du gouverneur de la province du Hainaut et du préfet de la région Nord – Pas-de-Calais, “APPORT“ a notamment débouché sur la publication en novembre 2011 d’un “Recueil des risques technologiques transfrontaliers : de la prévention à la gestion des accidents“. Le projet “ALARM“, lancé officiellement le 1er octobre 2016, vise à améliorer les échanges entre services de secours de part et d’autre de la frontière pour une réponse plus efficace aux situations de crise. (Inondations, accidents de la route, risques industriels, etc.).
Les conséquences d’une catastrophe naturelle ou d’un accident technologique ou industriel ne s’arrêtant pas aux frontières d’un pays, les secours doivent en effet être en mesure d’intervenir rapidement, de se coordonner, d’avoir la même analyse du risque et de s’entendre sur la réponse à apporter.
Ce projet est né de la nécessité de dépasser la frontière "administrative" pour faire face aux risques qui touchent tous les habitants de la zone transfrontalière, qu’ils se trouvent en France ou en Belgique. Il s’agit en cela, face à ces enjeux, de dépasser la frontière pour une réponse plus efficace.

Partenaires

26 partenaires français et belges :

  • Institutionnels

- Préfet de la zone de défense Nord
- Gouverneurs de la province de Flandre occidentale et de la province de Hainaut
- Métropole Européenne de Lille

  • Opérationnels , 7 zones de secours belges

- Zone de secours Hainaut Ouest 
- Zone de secours Hainaut Centre 
- Zone de secours Hainaut Est 
- Zone de secours Westhoek 
- Zone de secours Fluvia 
- Zone de secours Luxembourg
- Zone de secours DINAPHI
- Services départementaux d’incendie et de secours de l’Aisne, des Ardennes et du Nord

  • Techniques et scientifiques

- Direction régionale de l’environnement, de l’aménagement et du logement (DREAL) Hauts-de-France
- Institut Scientifique de Service Public (ISSeP)
- Agence d’Information de Flandre
- Agence pour les services maritimes et côtiers

  • Responsables et experts de la mise en œuvre des politiques de sécurité civile.

Objectifs du projet

  • Axe 1 : la gestion intégrée des risques (naturels, technologiques et humains) de part et d’autre de la frontière.
  • Axe 2 : la coopération opérationnelle au quotidien.
  • Axe 3 : la sensibilisation des pouvoirs locaux et des populations Le projet "ALARM" impliquera les élus, les maires français et les bourgmestres belges pour les soutenir dans leur rôle de sensibilisation auprès de la population. 

Public cible

Habitants de la zone transfrontalière franco-belge et communes dans le cadre de la mutualisation des ressources et services.

Activités du projet

Le projet prévoit : 

  • La mise en place d’une plate-forme d'échange d'informations commune afin de développer une coopération opérationnelle « au quotidien » entre les sapeurs-pompiers français et belges. 
  • La réalisation d’une cartographie des risques transfrontaliers.
  • L’élaboration d’un schéma transfrontalier d’analyse et de couverture des risques (STACR) permettant aux sapeurs-pompiers français et belges d'intervenir ensemble en situation d'urgence. 
  • La pratique d’exercices et d’entraînements de grande ampleur. 
  • Des formations et des actions de sensibilisation à destination des services de secours et des élus pour développer une culture commune d'assistance transfrontalière.

Durée du projet

2016-2020

Coût total

2 868 758 €

Subventions européennes

1 434 379 €